3 février 2021
Live Story de Jean Sébastien Lozeau
Une première mondiale à Vancouver
Par: Olivier Dénommée
Le réalisateur Jean Sébastien Lozeau donnant des instructions à l’acteur principal de Live Story, Sébastien Ricard, lors du tournage. Photo Sébastien Ventura

Le réalisateur Jean Sébastien Lozeau donnant des instructions à l’acteur principal de Live Story, Sébastien Ricard, lors du tournage. Photo Sébastien Ventura

L'Affiche du film Live Story.

L'Affiche du film Live Story.

La dernière fois que L’Œil Régional a parlé au cinéaste hilairemontais Jean Sébastien Lozeau, c’était à l’automne 2018 en plein tournage de son premier long-métrage Live Story. Près de deux ans et demi plus tard, le film s’apprête à être diffusé en grande première aux Rendez-vous du cinéma québécois et francophone de Vancouver du 4 au 14 février.

Publicité
Activer le son

Comme plusieurs artistes, Jean Sébastien Lozeau parle d’une « année perdue » pour résumer 2020, année où le film aurait dû être en salle si les mesures de confinement n’en avaient pas décidé autrement. La présence de Live Story à Vancouver est donc un baume pour le cœur du cinéaste et de toute sa petite équipe qui ont mis beaucoup d’énergie dans ce projet. « Des images de Mont-Saint-Hilaire seront présentées en Colombie-Britannique! On peut dire que ce sera la première mondiale de mon film!

L’Affiche du film Live Story.

 

Malheureusement, il ne sera pas encore possible pour les Québécois de le visionner, mais le film vivra en attendant de pouvoir le présenter ici », commente-t-il, saluant au passage les organisateurs du festival qui ont rendu possible cette édition entièrement virtuelle pour l’occasion.

La présence de son film aux Rendez- vous du cinéma québécois et francophone est en quelque sorte un retour aux sources pour Jean Sébastien Lozeau, qui a vu son premier court-métrage y être présenté en 2008. Malheureusement, il ne pourra pas s’y rendre cette fois, pandémie oblige, mais il est fier de faire à nouveau partie de la programmation de l’événement.

Film d’actualité
Live Story met en vedette Sébastien Ricard dans le rôle d’Alex, qui entame une nouvelle relation trouble et qui diffuse des segments de sa vie de couple sur Facebook Live. « On a une relation malsaine avec les réseaux sociaux et on est bien souvent prêts à tout montrer de nous là-dessus », note Jean Sébastien Lozeau, soulignant que son film présente de façon assumée des « émotions masculines troubles ». « J’y montre un être humain mis à nu, un homme au plus profond de l’abîme », poursuit celui qui s’est basé sur son propre vécu pour écrire Ces jours juste avant le dernier, histoire menant au film. « On entre vraiment dans l’intimité, sans filtre. »

Rappelons que Live Story a été enregistré à la fin de l’été 2018. Si les vidéos Facebook Live existaient déjà à ce moment, elles font maintenant véritablement partie de la norme pour bien des utilisateurs du populaire réseau social. « Le film était peut-être visionnaire », lance Jean Sébastien Lozeau à la blague, lançant une pointe à ceux qui aiment « montrer le beau, le fake et les photos de bouffe » sur leur page Facebook. « Dans le film, je montre le vrai, le rude, ce qui fait mal. Si les réseaux sociaux montraient ça plus souvent, ça aurait peut- être du bon pour nous aider à nous regarder dans le miroir », philosophe-t-il.

Les Rendez-vous du cinéma québécois et francophone de Vancouver seront le premier test de Live Story, mais le film de 72 minutes apparaîtra sur grand écran au Québec dès que la situation sanitaire le permettra, assure-t-on. En attendant, Jean Sébastien Lozeau se tient occupé et a complété un scénario qui est actuellement entre les mains de producteurs pour un éventuel prochain film.

image