29 septembre 2016
Une plateforme web pour favoriser le covoiturage
Par: Karine Guillet
Les maires Marc Lavigne, Denis Campeau et Jean Murray ainsi que le conseiller municipal Raynald Bélanger devant le logo de la nouvelle initiative de covoiturage

Les maires Marc Lavigne, Denis Campeau et Jean Murray ainsi que le conseiller municipal Raynald Bélanger devant le logo de la nouvelle initiative de covoiturage

TRANSPORTS. Pour répondre aux problèmes de transport en commun en milieu rural, Saint-Charles, Saint-Denis, Saint-Marc et Saint-Antoine-sur-Richelieu ont lancé une plateforme de covoiturage en ligne.

L’amélioration de l’offre de transport en commun était ressortie comme une préoccupation citoyenne importante lors de l’élaboration des politiques familiales de chaque municipalité. Parmi les besoins de transport souvent cité, on note les déplacements pour des raisons scolaires chez les plus jeunes et les déplacements pour des raisons médicales ou pour effectuer des emplettes chez les plus vieux.

Plateforme gratuite

Baptisé Covoiturage des Patriotes, le projet de covoiturage intermunicipal est hébergé sur le site Carpool World, une plateforme Web dédiée au covoiturage dans le monde. Le site est gratuit pour les utilisateurs, qui doivent toutefois s’inscrire.

Les citoyens peuvent s’inscrire en cliquant sur le logo de Covoiturage des Patriotes sur le site internet de leur municipalité. Sur le site, ils peuvent publier leur trajet, la fréquence de celui-ci et spécifier s’ils sont conducteur ou passager. Ils peuvent y également y inscrire les coûts qu’ils souhaitent partager (essence, stationnement, café, etc). Une fois les renseignements complétés, le site générera une liste de covoitureurs potentiels.

Les quatre municipalités mettront également à la disposition des citoyens des stationnements incitatifs devant les bureaux municipaux de toutes les municipalités, à l’exception de Saint-Denis, où le stationnement est situé à la coopérative santé.  

Changer les habitudes

Pour le moment, les municipalités ne se sont pas donné d’objectif d’inscription. Selon le maire de Saint-Charles, Marc Lavigne, le plus difficile restera de convaincre les citoyens des quatre municipalités de changer leurs habitudes en faveur du covoiturage.

Afin de favoriser les inscriptions, les municipalités ont lancé un concours jusqu’en janvier prochain. Les nouveaux inscrits courent la chance de gagner des chèques-cadeaux pour l’essence ou pour un lavage de voiture.

image