31 juillet 2019
Saint-Marc-sur-Richelieu
Une piste de pro près de chez vous
Par: Sarah-Eve Charland

Roméo Brunel s’entraîne sur la piste à Saint-Marc-sur-Richelieu. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Roméo Brunel s’entraîne sur la piste à Saint-Marc-sur-Richelieu. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Roméo Brunel s’entraîne sur la piste à Saint-Marc-sur-Richelieu. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Roméo Brunel s’entraîne sur la piste à Saint-Marc-sur-Richelieu. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Le nouveau Véloparc à Saint-Marc-sur-Richelieu rassemble des amateurs de sport à roulette de tous les âges. Les athlètes de BMX y trouvent autant leur compte que les jeunes souhaitant seulement faire de la trottinette.

La piste est ouverte ouverte depuis seulement deux semaines, mais le directeur des loisirs, Samuel Routhier, y voit déjà un succès. Il observe régulièrement des utilisateurs qui sont venus avec des porte-vélos sur leur voiture, signe qu’ils ne sont pas de Saint-Marc-sur-Richelieu.

« Il y a toujours du monde depuis qu’elle est ouverte. On voulait une place où tu peux venir seul de façon improvisée. Dans une grande ville où il y a des organisations sportives, un terrain de volleyball, c’est peut-être plus pertinent. Dans une petite municipalité comme la nôtre, ce n’est pas évident de toujours se trouver du monde pour venir faire un sport », explique-t-il.

Le Véloparc est communément appelé dans le monde du vélo une pumptrack. La piste consiste en une boucle asphaltée parsemée de virages inclinés et de petits obstacles. Elle a été construite à l’emplacement où se trouvait le terrain de volleyball au parc André-R.-Noël. Au début, l’idée proposée par un ancien conseiller municipal consistait à amener une piste de BMX en terre battue, mais une piste asphaltée s’est imposée par la suite puisqu’elle nécessite moins d’entretien.

Pour tous

« Une piste pumptrack à Saint-Marc, au début, on pensait que c’était une blague, a affirmé le Saint-Marcois Luc Brunel. On en a visité plusieurs au Québec. C’est une des plus belles qu’on a vues. Dans le même style, celles de Waterloo et de Saint-Jean-sur-Richelieu sont exceptionnelles. »

Des pistes de BMX en terre battue, on en retrouve de plus en plus. Des pistes asphaltées de cette qualité demeurent encore marginales, dit-il.

Son fils Roméo, âgé de 12 ans, pratique le BMX de course en catégorie Supercross depuis près de six ans. Il dit apprécier les nouvelles installations à quelques mètres de sa maison. « Je l’ai trouvée vraiment l’fun la première fois que je l’ai essayée. J’aime la rythmique. J’aime les bosses qui ont des espaces entre elles. Ça me permet de faire des manuals (qui consistent à demeurer sur une roue sans pédaler) », souligne-t-il.

Grâce à son expérience et à la configuration de la piste, le jeune athlète peut traverser l’ensemble du Véloparc sans même donner un coup de pédale en pompant dans les bosses pour générer de l’énergie.

Luc Brunel, qui s’implique au sein du Club de BMX Rive-Sud à Saint-Bruno-de-Montarville, assure que le Véloparc est accessible pour tous, autant pour les profanes, les amateurs de sports à roulettes et les athlètes.

« C’est un complément à une personne qui s’entraîne au BMX. On peut y pratiquer toutes les aptitudes nécessaires pour faire de la course. En même temps, les jeunes ne se tannent pas de faire ça. Quand ils embarquent là-dessus, ils ne veulent plus quitter. Ils ont du fun. C’est rassembleur », s’enthousiasme-t-il.

Saint-Marc-sur-Richelieu a reçu une aide financière de 71 000 $ du gouvernement du Québec, de 30 000 $ de la Caisse Desjardins de Belœil–Mont-Saint-Hilaire et de 20 000 $ de la MRC de la Vallée-du-Richelieu. L’ensemble des coûts devrait tourner autour de 156 000 $. Les comptes ne sont pas encore finaux, mais la Municipalité assumera la balance.

S’ajouteront à la piste asphaltée des travaux d’installation électrique et du mobilier urbain. L’inauguration du Véloparc se déroulera officiellement le 29 août. n

image