3 novembre 2015
Une nouvelle ressource pour aidants naturels de tous âges
Par: Denis Bélanger
Une nouvelle ressource pour aidants naturels de tous âges

Une nouvelle ressource pour aidants naturels de tous âges

Lui, il a 32 ans et sa conjointe est aux prises avec des problèmes cardiaques. Un autre a vu sa compagne être victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Toutes ces personnes pourront voir la porte s’ouvrir lorsqu’ils appuieront sur la sonnette du Centre de Soutien et de Services Aidants/Aînés (CSSAA), officiellement en opération depuis la semaine dernière.

 

Situé dans le centre-ville de Saint-Hyacinthe, et desservant la Montérégie Est, le centre est le premier du genre au Québec, puisqu’il ne se limite pas à une clientèle précise. Peu importe l’âge de l’adulte malade ainsi que de son trouble de santé, l’aidant pourra recevoir de l’aide du CSSAA. Auparavant, les efforts déployés s’adressaient essentiellement aux personnes ayant un proche malade âgé de 65 ans et plus.

«Combien de fois avons-nous été contraint de refuser des services à quelqu’un, parce qu’il n’entrait pas dans la bonne catégorie d’âge, ou qu’il n’était pas sur le territoire desservi ou encore que son proche n’était pas en perte d’autonomie liée au vieillissement», raconte la directrice générale du centre, Sylvie Grimard, qui a mis sur pied ce projet avec la complicité de Guylaine Pothier. «Lire le découragement, l’épuisement et le désespoir sur le visage de ces aidants naturels, qui sollicitaient notre aide et à qui nous devions la refuser, nous déchirait le cœur.»

Le centre offre notamment un service d’accompagnement médical ainsi que divers ateliers de formation, dont un portant sur la prévention de l’épuisement. Il offre aussi prochainement un service d’appel automatisé pour la prise de médicaments. Puis en 2016, on commencera l’hébergement (trois lits). Le CSSAA compte déjà une halte-répit. Certains services seront facturés.

Actuellement, une trentaine d’aidants naturels par semaine gravitent autour du Centre qui compte quatre employés et une douzaine de bénévoles. Le projet a aussi été rendu possible grâce à l’implication financière d’Investissement Québec et des Fonds RISQ.

 

 Proches aidants âgés de 45 ans et plus par municipalité

  Belœil: 2156

McMasterville: 521

Mont-Saint-Hilaire: 2036

Otterburn Park: 834

Saint-Basile-le-Grand:1533

 

Chiffres fournis par le Regroupement des organismes montérégiens d’aidants naturels (ROMAN)

 

À lire aussi:

Un choix de vie

image