6 avril 2018
Une nouvelle pizzeria en chantier à Mont-Saint-Hilaire
Par: Denis Bélanger

La Pizzeria Geppetto prend forme tranquillement. Photo: François Larivière

Une pizzeria occupera le bâtiment de l’ancien Bistro Sir Wilfrid, situé sur la 116 à Mont-Saint-Hilaire. Les travaux sur la propriété sont commencés et les propriétaires visent une ouverture à la troisième semaine de mai.

La Pizzeria Geppetto est dirigée notamment par le promoteur Jean-Marie Gustinelli, vivant au Vietnam, Geneviève Guertin, de Montréal, et Sébastien Abrieu, propriétaire à Mont-Saint-Hilaire des restaurants La Grand-Mère Poule et Shack Attakk, voisin du nouveau commerce.

Il s’agira d’une troisième Pizzeria Geppetto après celles de Montréal, sur la rue Beaubien (ouvert depuis 2009) et Notre-Dame (2013). Mme Guertin est à l’origine de ce concept de restaurant. «J’ai beaucoup voyagé en Europe où les pizzerias étaient nombreuses et remplies. Je voulais miser sur un concept de manger une pizza avec un bon vin, explique la femme d’affaires qui possède aussi deux autres restaurants à Montréal. Il y avait beaucoup de Pinocchio en Europe et la pizza se fait cuire dans un four à bois. J’ai appelé ça Geppetto, car c’est lui qui a fabriqué le pantin de bois.»

Geneviève Guertin travaille sur le projet depuis plusieurs mois et voulait absolument ouvrir une troisième pizzeria. Elle lorgnait d’autres secteurs de la grande région métropolitaine avant de se faire approcher par Sébastien Abrieu, dont la compagnie à numéro était propriétaire du site du futur Geppetto. Les deux restaurateurs se connaissent depuis une dizaine d’années, lorsque M. Abrieu avait ouvert une succursale de La Grand-Mère Poule à Montréal.

Notons qu’il y a eu en janvier un transfert de propriété, pour un montant de 549 999 $, entre compagnies à numéro pour le terrain en question.

Trois ans d’inactivité
Le bâtiment commercial est inoccupé depuis trois ans. Les propriétaires du Bistro Sir Wilfrid, Ginette Charbonneau et Claude Mikulus, ont pris leur retraite et ainsi vendu officiellement en mai 2015 le bâtiment à plus d’un million $ à une autre compagnie à numéro appartenant entre autres à Sébastien Abrieu et le promoteur immobilier Daniel Pitre. Ils avaient aussi acheté le bâtiment voisin qui abritait à l’époque Le Coq Extra, maintenant transformé en Shack Attakk.

Dès l’automne 2015, M. Pitre avait présenté à L’Œil Régional ses plans pour les deux propriétés. En plus de révéler les détails sur le Shack Attakk, qui a ouvert au printemps 2016, il avait indiqué que le bâtiment du bistro ferait place au Sir W Tavern. Daniel Pitre s’est finalement retiré du projet en cours de route.

image