28 avril 2021
Une nouvelle école à Beloeil pour 2024
Par: Vincent Guilbault
L'école sera construite sur le terrain du parc de la Baronne.

L'école sera construite sur le terrain du parc de la Baronne.

Beloeil aura une nouvelle école pouvant accueillir environ 350 élèves dans le quartier des Bourgs de la Capitale. L’école devrait ouvrir ses portes en 2024.

Publicité
Activer le son

Le Centre de services scolaire des Patriotes (CSSP) prévoit une école de 24 M$ qui accueillera 4 locaux de classe pour le préscolaire (4 et 5 ans), 12 locaux de classe pour le primaire, un gymnase et deux locaux de services de garde.

« Nous sommes heureux et privilégiés de pouvoir annoncer cette belle nouvelle, qui aura un impact significatif sur bon nombre de citoyens de Beloeil, petits et grands. Nous avons écouté les parents, pour qui une école de quartier, à échelle humaine, était prioritaire. Il s’agit donc d’une proposition des plus intéressantes pour la Ville et sa population, d’autant plus que l’ensemble des citoyens pourra profiter d’une bonification significative des installations », a déclaré Diane Lavoie, mairesse de la Ville de Beloeil.

Le nouvel établissement scolaire sera construit sur le terrain du parc de la Baronne, situé sur la rue des Ormeaux. Le parc actuel devrait rester accessible à la population et la patinoire actuelle sera convertie en patinoire réfrigérée, au bénéfice de tous les résidents. Un terrain de soccer devra être déplacé.

L’école sera bâtie en suivant les nouvelles normes du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), ce qui inclut notamment le recours à la géothermie pour le chauffage du bâtiment. La géothermie devrait aussi permettre d’utiliser la chaleur sous la patinoire pour l’envoyer à l’école, ce qui bénéficiera aux deux infrastructures.
Le CSSP laissera à la future équipe-école le soin de nommer le bâtiment.

Zonage
Le parc de la Baronne a été ciblé en raison de sa proximité des nouveaux développements et la possibilité pour les élèves et les parents d’avoir recours au déplacement actif (vélo, marche) pour se rendre à l’école. La mairesse de Beloeil confirme que le secteur attire de plus en plus de jeunes familles et que plusieurs garderies y ont d’ailleurs vu le jour.

Pour permettre l’implantation de l’école, le zonage municipal devra être modifié et pourrait donc être soumis à un processus référendaire. Le détail de la modification de zonage devrait être dévoilé en juin prochain, et la mairesse de Beloeil a affirmé que des conseillers municipaux iraient à la rencontre des résidents du secteur pour discuter du projet et répondre à leurs questions.

Encore des besoins
Le CSSP a déposé une demande en 2019 pour la construction de deux écoles dans le secteur de Beloeil. Le directeur du CSSP, Luc Lapointe, confirme que cette première école ne suffira pas à combler tous les besoins d’espace pour accueillir les élèves de Beloeil, McMasterville et Saint-Mathieu-de-Beloeil. Le CSSP a donc aussi déposé une autre demande pour la démolition de l’école Le Petit-Bonheur, à Beloeil, et sa reconstruction avec un ajout de six locaux.

Le MEES n’a pas donné le feu vert au projet, mais M. Lapointe se fait optimiste et s’attend à une réponse positive vers la fin de l’année scolaire. Il rappelle qu’il s’agit d’une demande très similaire à celle de la destruction et de la construction de l’école Notre-Dame, à Otterburn Park; une demande que le Ministère a déjà acceptée.

Si la reconstruction de l’école Le Petit-Bonheur voit le jour, M. Lapointe prévoit que le nombre de classes sera suffisant, mais il ne tiendra pas compte des futurs développements résidentiels à Beloeil, qui devront être analysés ultérieurement par le MEES.

Il est donc probable, selon lui, que le CSSP dépose d’autres demandes d’ajout d’écoles primaires dans les prochaines années.

image