2 novembre 2017
Une invitation à «créer le meilleur de soi»
Par: Olivier Dénommée
Manon Lavoie a aussi fondé l'entreprise M comme Muses en 2010.
Photo Maxyme G. Delisle

Manon Lavoie a aussi fondé l'entreprise M comme Muses en 2010. Photo Maxyme G. Delisle

«Coach certifiée en créativité et en psychologie positive», Manon Lavoie s’est donné une mission ces dernières années : convaincre les gens à «oser ralentir pour devenir l’artiste qui se cache en eux». Après avoir proposé différents programmes et ateliers, la voilà qui a lancé en septembre le livre Créer le meilleur de soi, un ouvrage visant à développer la créativité pure dans chaque personne, sans souci de performance.

«Cela faisait longtemps que j’étais approchée pour écrire un livre, mais je voulais prendre mon temps: c’était important d’avoir un message à dire», confie Manon Lavoie, depuis peu résidente de Saint-Denis-sur-Richelieu. Jusqu’à présent, la réponse face à son ouvrage est très positive. «Ça a été la folie furieuse lors des deux premières semaines! Ma priorité, pour le moment, est de porter ce livre et d’aller à la rencontre des gens.» De la même façon que Créer le meilleur de soi, un second livre pourrait voir le jour, mais pas avant que l’auteure se sente prête à approfondir un différent sujet.
Pas juste les femmes
Manon Lavoie a surtout rejoint les femmes à travers ses différents ateliers, et admet que celles-ci ont souvent un « attrait plus naturel » envers l’idée de se laisser aller à la création. Ce qui n’empêche pas que de plus en plus d’hommes acceptent de se prêter au jeu. «Je reçois des témoignages d’hommes, autant de jeunes adultes que d’hommes de l’âge de mon père. C’est une belle surprise de voir une telle ouverture de leur part!», se réjouit l’auteure.
Selon elle, les hommes ont une façon différente de s’exprimer, favorisant davantage l’«action». «Il faut s’enlever de la tête que créer, ça se passe juste à travers la peinture et le dessin.» Ainsi, même si cela passe par les outils plus que par le pinceau, Manon Lavoie crie mission accomplie si sa méthode permet d’éveiller les consciences et aide à combattre le stress du quotidien.
Manon Lavoie invite les curieux à feuilleter quelques pages du livre afin d’évaluer eux-mêmes s’ils ont envie d’essayer sa méthode, qui demande «d’oser retourner dans ses passions d’enfance», rien de moins. Créer le meilleur de soi est en vente partout, depuis le 13 septembre.

image