11 octobre 2017
Une famille complètement Lego
Par: Karine Guillet
Jazmaël, Daniel et Jacob St-Pierre, avec Mélanie Bertin, posent devant une partie de leur collection. Photos: Karine Guillet

Jazmaël, Daniel et Jacob St-Pierre, avec Mélanie Bertin, posent devant une partie de leur collection. Photos: Karine Guillet

La fabrication de lego a développé le souci du détail chez Jacob et Jazmaël, constate leur mère. Photo: Karine Guillet

Daniel St-Pierre et Mélanie Bertin classent chaque pièce selon sa couleur avant de les ranger dans le véritable atelier de Lego adjacent.. Photo: Karine Guillet

Daniel St-Pierre et Mélanie Bertin classent chaque pièce selon sa couleur avant de les ranger dans le véritable atelier de Lego adjacent.. Photo: Karine Guillet

Une partie de la collection. photo:Karine Guillet

Un bateau de pirate de la collection Pirates des Caraïbes. photo: Karine Guillet

Une scène tirée du premier opus du Seigneur des Anneaux, entièrement créée par les St-Pierre. La porte de la Moria a été spécialement imprimée pour les besoins de la scène . photo:Karine Guillet

Une maquette de type «My won creation», tirée du premier volet du Seigneur des Anneaux. Photo:Karine Guillet

La collection des fonds marins. photo:Karine Guillet

Chez les St-Pierre/Bertin, les briques Lego sont devenues une véritable affaire de famille. La petite famille aime tellement les briques danoises qu’elle a consacré son sous-sol à l’impressionnante collection de plus d’un million de petites briques.

Le sous-sol de la résidence familiale est devenu un véritable antre de la populaire brique de plastique. Dans les étagères, les univers du Seigneur des anneaux, des Pirates des Caraïbes et des fonds marins côtoient Scooby Doo, les Ninjas et même Star Wars. La famille possède environ une dizaine de collections différentes. Environ 150 ensembles de pièces se côtoient sur les étagères, en plus d’un nombre similaire de constructions qui attendent d’être montées.
Le journal avait déjà rencontré Jazmaël, à six ans, alors qu’il complétait sa première pièce d’envergure, l’impressionnante forteresse d’Ortanc, demeure de Saroumane le Blanc dans le Seigneur des anneaux. Quelques années plus tard, la passion a pris des proportions étonnantes et toute la famille s’est mise aux briques Lego.
Les garçons cumulent aussi les expositions de Lego avec la famille. Âgés de 6 et 9 ans, il va s’en dire que Jazmaël et Jacob se font remarquer, alors que les exposants sont pour la majorité des adultes. «À force de voir les jeunes s’exprimer, s’extérioriser beaucoup dans la fabrication et l’explication qu’ils donnent aux gens, c’est ça qui m’a vraiment convaincue de les encourager à continuer, raconte la mère, Mélanie Bertin. Jacob avait un petit problème au niveau de l’expression verbale devant les gens et ça, ça aide vraiment beaucoup.»
Une passion qui rapproche
En plus des pièces achetées au sein d’un ensemble, la famille s’est aussi mise à acheter des briques en vrac, afin de faciliter la conception de créations personnelles, communément appelées MOC (My own creation). Selon les calculs du père, Daniel St-Pierre, la collection Lego représente pour le moment un investissement de plusieurs miliers de dollars. «C’est plus qu’une passion, ça devient en quelque sorte leur héritage», explique le père, puisque certaines pièces sont appelées à prendre de la valeur avec le temps. La famille conserve d’ailleurs précieusement toutes les boîtes et les livrets des ensembles.
Les parents estiment que les garçons consacrent entre huit et dix heures chaque semaine à ce loisir. C’est sans compter les nombreuses heures que M. St-Pierre investit à classer les briques en vrac. Pour l’aider dans sa tâche, le fier papa s’est même construit une table sur mesure avec des trous pour chaque couleur de Lego.
Les parents estiment que la passion des Legos a inévitablement rapproché la famille. «Ce qui est le fun, c’est que nous ne sommes pas obligés de partir; si on veut faire quelque chose, on peut le faire à la maison, peu importe la température. Quand on part, c’est parce que nous allons en exposition», explique M. St-Pierre.
Vers l’étranger
Ces jours-ci, Jazmaël, 9 ans, s’attaque à la construction du château de Walt Disney, une construction de 4080 pièces dédiée aux 16 ans et plus, «la plus grande pièce de la maison», précise-t-il fièrement. Son frère Jacob, 6 ans, reproduit l’Étoile de la mort de la collection Star Wars, une pièce de 4019 blocs pour les 14 ans et plus.
La famille aimerait éventuellement exposer leurs créations à l’étranger, notamment aux États-Unis. M. St-Pierre aimerait également ajouter à la collection la version collectionneur de 7500 pièces du Faucon Millenium, le vaisseau de Han Solo dans Star Wars.
Les intéressés pourront voir la petite famille en action au Quartier Dix30, lors de l’exposition Brickomanie, les 18 et 19 novembre.

image