21 juillet 2016
Une équipe solide des deux côtés du marbre
Par: Denis Bélanger
L’équipe de baseball de Richelieu-Yamaska.

L’équipe de baseball de Richelieu-Yamaska.

Dirigée par le Belœillois Patrick Sansregret, l’équipe de baseball de Richelieu-Yamaska aux Jeux du Québec de Montréal une participation à la phase éliminatoire. Une fois ce point atteint, tout est possible.

La tâche ne sera toutefois pas facile. Richelieu-Yamaska se retrouvera dans le groupe C; seule l’équipe qui terminera au premier rang au terme de la phase préliminaire se qualifiera pour les quarts de finale.

La plus forte opposition risque de provenir des représentants de Chaudière-Appalaches, région finaliste en baseball aux Jeux du Québec de 2014. Les deux autres équipes du groupe sont le Lac-Saint-Louis (Montréal) et le Centre-du-Québec. À Montréal, le tournoi de baseball se déroulera du 22 au 25 août aux parcs Jarry et Henri-Julien ainsi qu’au Complexe sportif Claude-Robillard.

Il y a deux ans, Richelieu-Yamaska s’était qualifiée pour les quarts de finale et avait terminé le tournoi au sixième rang. L’or était revenu à la Capitale-Nationale qui avait remporté la finale aux dépens de sa traditionnelle rivale de la Rive-Sud de Québec. Montréal avait pour sa part remporté le bronze contre Laval.

Une première expérience
Patrick Sansregret entreprend toutefois le tournoi avec confiance. En saison régulière, il dirige les Guerriers de Richelieu-Yamaska dans le bantam AA, qui compte 11 membres sur 14 de la formation qui foulera les terrains de baseball de Montréal. Et il connaît très bien les trois autres. Il comptera aussi sur ses adjoints habituels en Stéphane Lemelin et Sébastien Grenier de Saint-Hyacinthe, ainsi que Gilles Galipeau de Mont-Saint-Hilaire.

«La chimie d’équipe est déjà là. Nous avons très peu de trous. Nos forces sont la rotation de lanceurs et l’alignement offensif. Il faut évidemment que le gâteau lève au bon moment», ajoute le pilote, qui en sera à une première expérience aux Jeux du Québec.

Cinq joueurs de la Vallée-du-Richelieu seront du grand rendez-vous, dont les Hilairemontais Alexandre Lapointe, William Galipeau et Nicolas Tremblay. «Alexandre joue présentement dans le midget AAA. C’est un super-prospect et il a été à la Classique Claude Raymond. C’est un frappeur rapide qui peut tout exécuter. William est mon frappeur le plus régulier, il doit avoir une moyenne supérieure à 400. De son côté, Nicolas, qui est solide en tant qu’arrêt-court, sera mon quatrième frappeur.»

On retrouvera de plus dans la formation le fils de l’entraîneur, Thomas, ainsi qu’Isaac Sirois de Saint-Jean-Baptiste. «Thomas est un joueur de talent qui fera assurément partie de ma rotation de lanceurs. Pour sa part, Isaac est un joueur utile à toutes les positions et risque d’être utilisé dans des situations précises.»

Les autres joueurs de l’équipe proviennent majoritairement de Saint-Hyacinthe.  

image