8 avril 2021
Ligue nationale hockey balle
Une équipe professionelle de hockey balle voit le jour à McMasterville
Par: Denis Bélanger

Marco Bérubé montrant le logo du Mobux de McMasterville en compagnie du maire Martin Dulac.

Une équipe sportive professionnelle verra le jour dans la région. Le Mobux de McMasterville évoluera dans le nouveau circuit de la Ligue nationale hockey balle (LNHB). La formation devrait disputer son premier match à domicile le 18 juin à la patinoire couverte du parc Gilles-Plante.

Publicité
Activer le son

Le président et directeur général de l’équipe est le Belœillois Marco Bérubé, propriétaire de l’entreprise Agence Mobux. Le projet est dans les cartons depuis plus d’un an, alors que la LNHB a commencé à prendre forme en 2019. La saison inaugurale devait se tenir en 2020, mais elle a dû être repoussée en raison de la COVID-19.

La LNHB alignera douze équipes, les autres formations étant situées à Anjou, Boucherville, Granby, Joliette, Mirabel, Lévis, Québec, Sherbrooke, Saint-Léonard D’Aston, Trois-Rivières et Victoriaville. Le président du circuit est l’ancien joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH) et actuel entraîneur adjoint du Canadien, Alex Burrows.

Marco Bérubé a été approché par les responsables de la nouvelle ligue pour démarrer une franchise à McMasterville. « Je travaillais déjà avec la gang derrière la ligue sur le plan de leurs médias sociaux. Ils m’ont demandé si j’étais intéressé à avoir une franchise. Je n’étais pas certain, alors que j’ai déjà ma propre business. J’ai décidé de me lancer dans cette aventure, mais en allant chercher des partenaires. […] Pour moi, c’est aussi un rêve de petit gars d’avoir mon équipe de sport qui se réalise. »

Pour partenaires, M. Bérubé a recruté Marco Normandin d’Attraction Média, Kevin Gauthier et Mathieu Gilbert de Sports Élie Productions, qui organisent des tournois de hockey balle, ainsi que Jean-Michel Blanchette de DekHockey l’Échappée, qui gère la ligue récréative de hockey balle à McMasterville. « Nous avons obtenu aussi l’accord de la Municipalité qui est propriétaire de l’infrastructure », ajoute Marco Bérubé.

Ce dernier a donné le nom de son entreprise à l’équipe. Il voulait toutefois que la formation ait son propre logo et ses propres couleurs. Les séances de remue-méninge ont mené à adopter comme image de marque officielle une pieuvre entourant ses tentacules autour du nom Mobux. « Je cherchais un animal mythique. Nous nous sommes inspirés du kraken pour retenir la pieuvre. Nous étions hésitants au début vu que les rumeurs voulaient que la nouvelle équipe de Seattle dans la LNH s’appelle le Kraken. C’est arrivé, mais on a décidé d’assumer notre choix. »

Il reste encore du travail à faire avant que la saison ne commence. La prochaine étape sera la loterie pour déterminer l’ordre du repêchage qui est prévue pour le 18 avril. Et il y a évidemment à prendre en considération l’évolution de la COVID-19.

La route vers le succès

Marco Bérubé croit grandement au succès de son équipe et de la LNHB. Il estime que le circuit offrira du jeu de haut calibre. « Nous sommes en discussion avec des joueurs de hockey de la Ligue américaine de hockey (LAH) ou qui ont été repêchés par la LNH. Ça démontre le sérieux de la LNHB. Un gars comme Alex Burrows ne perdrait pas non plus son temps à être président. C’est une ligue professionnelle, les joueurs seront payés pour jouer. »

M. Bérubé espère aussi que le public sera au rendez-vous des parties locales. « Je veux que ça soit un show, qu’il y ait de l’ambiance et que tout le monde ait du plaisir. Je souhaite qu’il y ait un sentiment d’appartenance à l’équipe et que les gens veuillent se procurer leur casquette du Mobux. »

image