1 février 2018
Une création de David Leroux aux Olympiques
Par: Denis Bélanger

Le masque réalisé par David Leroux pour Kevin Poulin. Photo: Gracieuseté

Le concepteur artistique de masques de gardiens de but, David Leroux, a reçu une commande d’un futur olympien, le cerbère Kevin Poulin, qui représentera le Canada en hockey sur glace aux Jeux olympiques de PyeongChang.

M. Leroux, dont l’entreprise Diel Airbrush est basée à Saint-Charles-sur-Richelieu, avait déjà réalisé des masques pour Kevin Poulin. Quand ce dernier a été confirmé sur l’équipe olympique, l’artiste a décidé de l’approcher pour mettre ses talents à sa disposition. «Il était indécis, alors qu’on lui payait déjà un masque réalisé par un gars de la Suède, qui est prisé par tous les gardiens. J’ai finalement eu la commande», raconte-t-il.

David Leroux a eu deux jours pour peinturer le masque. Il a reçu la pièce le mardi 23 janvier et il a dû l’expédier le jeudi suivant au responsable de l’équipement d’Équipe Canada. «Ce n’était pas compliqué, le masque devait se fondre avec son équipement blanc. J’ai ajouté sur le masque des feuilles d’érables rouges. Je ne sais pas s’il va le porter, puisqu’il a deux masques, que le Canada a plusieurs chandails et qu’ils sont trois gardiens.»

Le nom de Kevin Poulin n’est pas nécessairement familier pour l’amateur de hockey, tout comme la majorité des membres de l’équipe canadienne. Cette situation s’explique par le fait que la Ligue nationale de hockey (LNH) a décidé de bouder les prochains Jeux olympiques. Poulin a joué 50 matchs dans LNH, avec les Islanders de New York, en l’espace de cinq saisons. Il joue présentement dans la KHL pour une équipe d’Autriche. Les autres gardiens de l’Unifolié sont Justin Peters et Ben Scrivens, qui a joué 15 matchs dans l’uniforme du Canadien de Montréal pendant la saison 2015-2016.

Plusieurs athlètes olympiques
Poulin n’est pas le premier athlète olympique à recourir aux talents de David Leroux, ni le dernier. M. Leroux a reçu le mandat de peinturer un casque pour un membre de l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste. Cette fois, le travail artistique n’était pas compliqué, car David devait simplement reproduire le modèle des casques des autres patineurs. «Ce n’est pas quelque chose que j’ai l’habitude de faire», reconnaît l’artiste.

Pour les Jeux olympiques de Sotchi, il avait créé des masques pour Geneviève Lacasse du Canada et l’ancien cerbère du Canadien, Jaroslav Halak, qui représentait alors la Slovaquie. n

image