25 octobre 2018
Une cour redessinée à l’école Le Tournesol
Par: Karine Guillet
L’école Le Tournesol bénéficie maintenant d’une classe extérieure. Photo: François Larivière

L’école Le Tournesol bénéficie maintenant d’une classe extérieure. Photo: François Larivière

Construite en 1979, l’école Le Tournesol a accueilli l’an dernier 508 élèves, de la maternelle à la sixième année.  Photo: François Larivière

Construite en 1979, l’école Le Tournesol a accueilli l’an dernier 508 élèves, de la maternelle à la sixième année. Photo: François Larivière

Après cinq ans de travail et de collectes de fonds, l’école primaire le Tournesol de Belœil a enfin une cour d’école neuve, pour le bonheur de ses élèves.

Le projet est d’abord né de la volonté d’un comité formé d’enseignants, de membres de personnels, de membres du conseil d’établissement et de la Commission scolaire des Patriotes (CSP).
Selon la directrice de l’école, Hélène Richard, le projet a pu voir le jour notamment grâce à la mobilisation des parents, qui ont grandement financé le projet à travers les campagnes de financement. Le projet de 89 800 $ a bénéficié d’une subvention de 22 932 $ du ministère de l’Éducation, d’une commandite de 1500 $ du député de Borduas, Simon Jolin-Barrette, et d’un don de 3000 $ de la Ville de Belœil, pour la plantation d’arbres matures. Le reste a été financé par la communauté. L’an dernier, l’école a notamment amassé plus de 8000 $ à travers une campagne de financement pour ce projet. Un marcheton avait aussi permis d’amasser 3742 $ pour le projet d’embellissement de la cour.
«Avant, nous n’avions que de l’asphalte, souligne Mme Richard. Aujourd’hui, on a la chance d’avoir des îlots anti-chaleur, des arbres et une petite classe.» De nouveaux jeux de poire et des paniers de basketball ont aussi été ajoutés. L’école en a aussi profité pour peinturer les terrains de jeux sur l’asphalte.
Selon la présidente du conseil des commissaires de la CSP, Hélène Roberge, l’aboutissement de ce projet est un bel exemple de collaboration entre le milieu scolaire et la communauté. «C’est une école active et c’est une preuve de plus qu’on va faire bouger les enfants. Il y a beaucoup d’activités sur le terrain de l’école, c’est important de bouger», a-t-elle ajouté.
Construite en 1979, l’école Le Tournesol a accueilli l’an dernier 508 élèves, de la maternelle à la sixième année.

image