2 octobre 2018
Une campagne d’apprentissage pour Annie Desharnais
Par: Karine Guillet
Annie Desharnais photo:YannCanno.com

Annie Desharnais photo:YannCanno.com

La candidate de Québec solidaire dans Borduas, Annie Desharnais, s’est dite satisfaite de cette campagne électorale qui lui aura donné l’apprentissage nécessaire pour représenter QS dans le circonscription pour les quatre prochaines années.

Selon la candidate, cette campagne a solidifié l’équipe solidaire de Borduas en la mettant sur une lancée pour continuer le travail. «Ça a été une campagne de terrain, explique la candidate. On a parlé à énormément de gens. On a senti qu’on était écoutés et qu’ils étaient ouverts à nos propositions. On a pu se créer un réseau avec lequel on espère travailler pour les quatre prochaines années. On espère vraiment être présents sur le terrain pour les quatre prochaines années pour réagir à des propositions, à ce qui se passe au gouvernent, pour représenter les citoyens qui ont cru en Québec solidaire.»
Mme Desharnais a terminé troisième dans la circonscription avec 15,7 % desvoix, dépassant le candidat libéral Martin Nichols. Comparé à l’élection de 2014, Québec solidaire aura somme toute presque doublé ses appuis dans la circonscription, avec 6809 votes en 2018. En 2014, la formation avait obtenu 3678 votes. «Plus on va être sur le terrain et plus on va parler de Québec solidaire, meilleurs seront les résultats, croit Mme Desharnais. C’est encourageant.»
À l’échelle provinciale, Québec solidaire a aussi fait une bonne récolte en faisant élire dix députés, dont quatre à l’extérieur de Montréal. Selon Mme Desharnais, un plus grand nombre d’élus solidaires allégera la tâche aux députés actuels de sa formation, qui devaient se partager l’ensemble des dossiers à trois.
QS, le Parti québécois et la Coalition avenir Québec avaient promis la réforme du mode de scrutin s’ils prenaient le pouvoir. La candidate a bon espoir que cette promesse se concrétise. Une réforme qui donnerait un coup de pouce à sa formation, croit-elle. «Le vote stratégique sera derrière nous. Les gens vont pouvoir voter ce en qui il croient vraiment et non essayer de contrer un gouvernement quelconque.» n

image