6 août 2020
Mystérieuse Égypte : carnet de voyage d’un aventurier mal élevé
Un voyage en Égypte hors du commun pour Martin Chaput
Par: Olivier Dénommée

Mystérieuse Égypte : carnet de voyage d’un aventurier mal élevé est le troisième roman de Martin Chaput, et de loin son plus personnel. Photo Robert Gosselin | L'Œil Régional ©

Auteur et féru d’histoire hors normes, le Belœillois Martin Chaput parlait depuis quelques années d’un projet de roman autobiographique relatant son étonnant voyage en Égypte, loin des sentiers battus. Ce rêve est devenu réalité avec Mystérieuse Égypte : carnet de voyage d’un aventurier mal élevé, paru récemment aux éditions La Plume d’Or.

Publicité
Activer le son

Tout comme La quête : journal de guerre d’un soldat de fortune, le précédent roman de Martin Chaput, Mystérieuse Égypte : carnet de voyage d’un aventurier mal élevé est un livre introspectif qui décrit à la fois le voyage qu’il a fait en Égypte en 2006, mais aussi son cheminement intérieur alors qu’il faisait face au deuil de son père. « Je l’ai écrit comme un carnet de voyage. Mais comme je ne feelais pas trop à ce moment-là, ça a paru dans le style d’aventure que j’ai choisi! Disons que ce n’était pas l’endroit le plus recommandé à l’époque, on sentait déjà beaucoup de tensions qui ont mené au Printemps arabe », mentionne Martin Chaput, qui s’est tenu loin des visites guidées lors de son voyage. Le livre est écrit en ordre chronologique, avec des éléments historiques sur ce qu’il a vu, mais aussi beaucoup de passages présentant son état d’esprit au fil de l’aventure. « Mon voyage a été comme Compostelle sur les stéroïdes », compare-t-il à la blague.

Ses récits devaient simplement se retrouver sur un blogue de voyage, mais l’auteur a vite réalisé que « ça coulait » trop pour s’arrêter là. « Je l’ai écrit en huit mois. Ça a été facile, surtout que c’est mon livre le plus autobiographique jusqu’à présent. Certains éléments ont été romancés et des fioritures ont été ajoutées, mais je ne dis pas quoi! » Le roman contient aussi plusieurs photos prises lors de son périple.

Ne pas répéter à la maison

Dans son récit, le Belœillois raconte notamment qu’il a voyagé simplement accompagné d’un guide bédouin, devant souvent soudoyer des policiers pour qu’ils le laissent poursuivre son périple. Dans la fameuse vallée des Rois, il s’est fait surprendre à prendre des photos illégalement, le forçant à se sauver par les montagnes pour éviter de se faire confisquer sa caméra. « Le pire, c’est que j’ai raté ma photo! », admet-il après coup. « C’était incroyable comme odyssée! », résume-t-il au sujet de son périple hors du commun, qui se veut un hommage à son défunt père.

« Mon éditrice m’a dit que le timing était bon pour les récits de voyage, alors on va voir si le livre a du succès », mentionne l’auteur, espérant qu’à défaut de pouvoir prendre l’avion cet été, certains choisiront de voyager à travers son récit. Quant au lancement officiel du livre, il devrait avoir lieu cet automne, si les restrictions sanitaires le permettent.

Changement de « gear »

En attendant, Martin Chaput a déjà la tête ailleurs, travaillant sur une série de romans… jeunesse! « J’ai signé un contrat pour une série de livres de fiction historique avec des éléments fantaisistes qui se passe au Moyen Âge, dont le premier livre pourrait paraître dès décembre », affirme-t-il, fébrile. Même si ses prochains écrits s’éloignent drastiquement du style de ses précédents livres, c’est loin de l’inquiéter. « Après avoir écrit des choses plus brutales, ça me fait triper de changer de gear en allant vers le jeunesse. Cette histoire a été inspirée par mes parties de Donjons et Dragons auxquelles je mêle des légendes. Avec ça, j’ai de l’inspiration sans fin! » D’ailleurs, ses prochains voyages devraient avoir lieu en Écosse et dans la région de Monségur, au sud de la France, pour alimenter ses futurs écrits… si la situation sanitaire mondiale le permet!

Mystérieuse Égypte : carnet de voyage d’un aventurier mal élevé est en vente sur Amazon et en librairie. Il est possible d’en savoir plus sur l’auteur en consultant son site martinchaputauteur.com.

image