22 décembre 2020
L’arrivée du vaccin en Montérégie
« Un vent d’espoir » — Dre Julie Loslier
Par: Sarah-Eve Charland

Les premiers vaccins sont arrivés à Saint-Hyacinthe lundi. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

D’ici la fin de la semaine, ce seront 4400 travailleurs en CHSLD en Montérégie qui auront reçu le vaccin Pfizer contre la COVID-19. Les travailleurs de la région iront se faire vacciner à Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Ce sont les travailleurs qui donnent des soins en CHSLD, en résidences privées pour aînés et en ressources intermédiaires qui ont été priorisés par la santé publique. Le nombre de travailleurs sera déterminé au prorata de la population. La santé publique estime donc que 38 % des vaccins en Montérégie seront donnés aux travailleurs du Centre intégré de santé
et de services sociaux Montérégie-Est (CISSSME).

La santé publique a identifié deux sites pour l’ensemble de la Montérégie qui permettront de vacciner de grandes masses tout en respectant les contraintes de conservation du vaccin. Tous les travailleurs rattachés au CISSSME se feront vacciner à la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe au Pavillon La Coop. Le deuxième site en Montérégie est situé au Quartier DIX30, à Brossard.

Les deux espaces s’étendent sur un peu plus de 7000 pieds carrés. Ces espaces permettront de vacciner environ 1000 personnes par jour. Les 4400 premiers vaccins seront administrés les 23 et 24 décembre ainsi que les 26 et 27 décembre. S’il y a des retards ou de nouvelles doses, des vaccins pourront être donnés la semaine suivante.

La vaccination en CHSLD difficile

Les contraintes pour administrer le vaccin de Pfizer ne permettaient pas de vacciner les patients directement en CHSLD. Lorsque la santé publique recevra des doses de vaccin de Moderna, qui est plus mobile, des équipes seront prêtes à se déplacer pour vacciner, assure la directrice de la santé publique de la Montérégie, Dre Julie Loslier.

« Le scénario d’installer un ou deux sites en CHSLD a été étudié, mais ça ne nous permettait pas d’atteindre l’objectif de vacciner plusieurs milliers de personnes en une semaine de manière sécuritaire », souligne-t-elle.

Progression du virus

Malgré ce « vent d’espoir », la Dre Loslier rappelle qu’il est important de ne pas relâcher les mesures sanitaires.

« En Montérégie, la situation est préoccupante. À l’instar des autres régions au Québec, on voit une augmentation constante des cas avec une moyenne d’environ 275 nouveaux cas par jour dans la dernière semaine. Donc, c’est beaucoup. L’augmentation se fait dans tous les groupes d’âge, ce qui témoigne bien d’une circulation communautaire du virus. Il circule partout », soutient-elle.

Du 10 au 16 décembre, la MRC de la Vallée-du-Richelieu a connu 64 nouveaux cas de COVID-19. Pour l’ensemble de la Montérégie, la santé publique a comptabilisé 1472 nouveaux cas pour la même période.

image