16 septembre 2016
Un trou dans la piste Oka–Mont-Saint-Hilaire?
Par: Karine Guillet
Le sentier Oka–Mont-Saint-Hilaire doit passer par la route 223 entre McMasterville et Saint-Basile-le-Grand.

Le sentier Oka–Mont-Saint-Hilaire doit passer par la route 223 entre McMasterville et Saint-Basile-le-Grand.

VÉLO. Saint-Basile-le-Grand met sur la glace la construction de bandes cyclables sur le chemin Richelieu. Un tronçon de 3,8 km qui fait partie de la piste cyclable reliant Oka à Mont-Saint-Hilaire.

Concrètement, le tronçon de 3,8 km en bordure du Richelieu qui s’étend de la montée Robert à la limite municipale de McMasterville devrait être constitué de deux pistes cyclables unidirectionnelles sur la route 223.

Il s’agit des derniers travaux à réaliser afin de compléter cette route cycliste en territoire granbasilois, qui s’étend présentement de la Montée Robert jusqu’au parc Prudent-Robert.

La construction de la piste cyclable Oka–Mont-Saint-Hilaire est financée à parts égales par les municipalités, la Communauté Métropolitaine de Montréal (CMM) et le Gouvernement du Québec.

La municipalité a jusqu’en décembre 2017 pour compléter les travaux relatifs à la piste cyclable afin de bénéficier de subventions.

Délai serré

Un délai que la Ville de Saint-Basile n’est pas sûre de respecter en raison de la complexité des travaux. Selon le directeur général de Saint-Basile, Jean-Marie Beaupré, les travaux sur la route 223 pourraient s’échelonner sur 20 mois.

En plus de la construction, rappelons que la municipalité devait entre autres obtenir l’autorisation du ministère des Transports du Québec. Puisque l’emprise de la route sera élargie, la municipalité doit également procéder à des expropriations et déplacer des poteaux hydroélectriques.

M. Beaupré indique que la municipalité a déposé une demande d’extension de délai. Elle attend une réponse favorable du ministère avant d’aller de l’avant. M. Beaupré indique toutefois que les plans et devis de la piste sont toutefois déjà terminés. «Nous avons pris la chance, si le gouvernement devait dire non, nous ne serons pas remboursés pour ces sommes-là.»

La CMM confiante

De son côté, la  CMM confirme d’ailleurs le dépôt de la demande de Saint-Basile. Si d’autres villes éprouvent des difficultés à rencontrer les délais avec la mise à niveau d’infrastructures existantes, la CMM se dit confiante que les cyclistes pourront traverser le sentier Oka–Mont-Saint-Hilaire dès l’automne prochain.

« [Les gens de la CMM] sont à  travailler fort pour trouver une solution avec le gouvernement pour s’assurer que l’inauguration aura lieu le 2 septembre et que tout sera complété», explique la porte-parole Marie-Claude Forget.

Impact local

Le directeur de Vélo Québec, Marc Jolicœur, soutient que l’impact d’une piste inachevée dans la région sera plutôt local. Il mentionne toutefois que les cyclistes pourraient passer par un autre chemin si la piste devait ne pas être complétée.

La porte-parole de la CMM ne peut pas pour le moment dire quelle portion du tracé traversant 17 municipalités est achevée, puisque beaucoup de travaux auront lieu cet automne. Vélo Québec espère que l’ensemble du circuit Oka–Mont-Saint-Hilaire sera complété en grande partie pour 2017, mais M. Jolicoeur comprend que certaines municipalités éprouvent des difficultés à rentrer dans les délais.  

McMasterville aussi en attente

L »impressionnant réseau cyclable de 143 km traversera également les municipalités de Belœil, Mont-Saint-Hilaire et McMasterville.

Pour compléter sa portion, McMasterville doit terminer les branchements avec Belœil et Saint-Basile. La directrice générale de McMasterville, Lyne Savaria, indique toutefois que la municipalité attend de voir l’issue des discussions avec Saint-Basile avant de terminer sa portion sur la route 223. «S’il n’y a pas de piste à Saint-Basile, il n’y a pas de raccordement à faire», explique-t-elle.

À Belœil, le sentier sera achevé cet automne avec l’installation de signalisation sur la piste. Mont-Saint-Hilaire doit pour sa part achever cet automne les travaux d’aménagement de la piste cyclable sur le chemin de la Montagne et ficeler les derniers éléments sous le viaduc du chemin de fer. 

image