15 août 2018
Un Sports aux Puces à Belœil
Par: Denis Bélanger

Jean-Philippe Brassard devant le Sports aux Puces de Belœil. Photo: Denis Bélanger

Belœil aura un nouveau commerce de détail d’articles de sport, soit un magasin de la bannière Sports aux Puces, qui est notamment connue pour vendre de l’équipement usagé. Il devrait ouvrir ses portes le 18 août prochain.

Le projet est piloté par les deux propriétaires du Sports aux Puces de Sherbrooke, Steve Gignac-Delisle et Marc-Olivier Vigneault, ainsi que par Jean-Philippe Brassard, qui se concentrera uniquement sur le magasin de Belœil.

 

«Il y a des Sports aux Puces à Longueuil et Saint-Hyacinthe, mais rien entre les deux. Les deux commerces avaient déjà leur territoire d’établis, mais les gens de la Vallée devaient faire plusieurs minutes de voiture pour aller chercher leurs articles de sport», fait remarquer M. Brassard pour expliquer la décision de ses partenaires de s’établir à Belœil.
Le Sports aux Puces a pignon sur rue aux abords de l’autoroute 20, sur la rue Serge-Pepin. L’aménagement du local a nécessité un investissement de plus de 100 000 $. «Tout a été conclu à la mi-mai. C’est l’endroit idéal ici. Il y a des jeunes familles, nous sommes à côté de la 20 et tout le quartier se développe aux alentours avec des commerces qui nous amènent beaucoup d’achalandage», ajoute l’entrepreneur de 24 ans.

 

Marc-Olivier Vigneault a commencé à travailler sur l’ouverture d’un nouveau magasin vers la fin de l’année 2017. Son partenaire et lui ont finalement décidé en cours de route d’impliquer dans le projet Jean-Philippe Brassard, qui travaillait au Sports aux Puces de Sherbrooke depuis trois ans.

 

«Ils ont vu que j’étais prêt. Dans la vie, je n’aime pas ça avoir un boss. Je me suis ainsi dit qu’un jour, je serais mon propre boss. J’ai travaillé fort et les deux proprios m’ont embarqué là-dedans», ajoute M. Brassard, qui demeure maintenant à Sainte-Madeleine.

 

Un secteur en croissance
Les commerces poussent sur la rue Serge-Pepin. Le Sports aux Puces loge dans le bâtiment commercial abritant le Ben et Florentine, le Chocolato et bientôt une clinique dentaire ainsi qu’un Starbucks. Un autre restaurant devrait s’ajouter à l’offre commerciale, soit une succursale de la chaîne de restaurants spécialisés en cuisine libanaise Amir. Une banderole affichée sur le bâtiment indique que le commerce ouvrirait ses portes à l’automne.

 

Les porteurs du projet ont fait deux demandes à la Ville de Beloeil, une pour l’aménagement intérieur du local, dont le permis a été délivré le 5 juillet, et l’autre toujours en traitement concerne l’affichage.

 

image