31 juillet 2019
Un retour aux sources pour SOS Cargo
Par: Olivier Dénommée
Après toutes ces années, le rock de SOS Cargo est toujours bien vivant. Sur la photo, les musiciens Denis Lemieux,  Nicolas Brillon, Louis Larivière, Thierry Lacombe et François Rainville.

Après toutes ces années, le rock de SOS Cargo est toujours bien vivant. Sur la photo, les musiciens Denis Lemieux, Nicolas Brillon, Louis Larivière, Thierry Lacombe et François Rainville.

Pour ses 50 ans, la Municipalité d’Otterburn Park invite la population à une soirée gratuite toute en musique à la Pointe-Valaine le 10 août. On pourra y entendre l’étoile montante Émile Bilodeau, les vétérans de Zébulon ainsi que SOS Cargo, groupe originaire de la région qui a récemment repris du service pour le plus grand plaisir de ses fans.

Fondé en 1990 par cinq amis, dont plusieurs originaires de Belœil et de Mont-Saint-Hilaire, SOS Cargo a fait paraître deux albums et a été très actif jusqu’à sa dissolution en 1997. « Après le band, certains ont complètement arrêté la musique, mais on a fait un retour pour célébrer les 25 ans de notre premier album [25 dans un 2 1/2, paru en 1992] », raconte Thierry Lacombe, guitariste de SOS Cargo, qui a été agréablement surpris de constater l’intérêt de promoteurs pour que le groupe reprenne du service en spectacle.
Après avoir livré 1 h 30 de musique à l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe le 21 juillet, le groupe rock est gonflé à bloc en vue de sa performance à Otterburn Park et espère que la météo sera de son côté pour l’occasion. « On connaît bien les gars de Zébulon et on est content de monter sur la même scène qu’Émile Bilodeau, représentant la relève de la musique québécoise », s’exclame Thierry Lacombe.
Ce spectacle est d’autant plus grisant que le groupe né dans la région ait été invité pour jouer à Otterburn Park, plus de 25 ans après ses premières performances dans la municipalité. « C’est paradoxal, mais au début de notre carrière, on avait joué non loin de Pointe-Valaire et la Municipalité avait fait venir la police à cause du bruit. Et 25 ans plus tard, on nous invite et on nous paie pour y jouer de la musique! », lance le musicien en riant.

Soirée intense
La soirée de célébration ouvre dès 19 h avec une performance d’une heure de SOS Cargo. « On jouera nos tounes plus connues, autant en français qu’en anglais, et quelques covers. Ça promet d’être une heure très intense et on espère voir autant des gens qui nous suivent depuis nos débuts que des fans de deuxième génération! », poursuit Thierry Lacombe. Sans rien promettre, il croit aussi que des « interactions » avec Zébulon, groupe qui a évolué dans les mêmes années que SOS Cargo, sont « fort possibles ». À suivre!

Retour en studio?
De l’aveu de Thierry Lacombe, la réunion de SOS Cargo devait initialement permettre au groupe de renouer à quelques reprises avec la scène en été et en hiver, mais que l’idée de retourner enregistrer de nouvelles chansons commençait à germer. « Là, ça va bien et, en plus, un peu tout le monde a écrit de nouvelles chansons au fil des années. Peut-être qu’on pourrait considérer de retourner en studio pour enregistrer quelques tounes et les partager sur les plateformes numériques? On verra bien, tout peut évoluer! » Le guitariste reconnaît que l’industrie a bien changé depuis 1997 et qu’il est devenu très facile de partager de la nouvelle musique grâce à internet. Il semble donc que SOS Cargo est loin d’avoir dit son dernier mot!
La soirée de festivités des 50 ans d’Otterburn Park se déroule le samedi 10 août, de 19 h à 23 h, à la Pointe-Valaine. En plus de SOS Cargo, il sera possible d’entendre Zébulon et Émile Bilodeau tout à fait gratuitement. Des rafraîchissements seront en vente sur le site doté d’une capacité d’environ 1400 visiteurs.

image