28 octobre 2016
Un prix en sécurité pour Mont-Saint-Hilaire
Par: L'Oeil Régional
Annie Dionne, François Larocque, Josée Filion, de la Ville de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau, maire et Daniel Desroches, directeur général, ainsi que Lorraine Labbé, directrice par intérim de la CNESST Yamaska.

Annie Dionne, François Larocque, Josée Filion, de la Ville de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau, maire et Daniel Desroches, directeur général, ainsi que Lorraine Labbé, directrice par intérim de la CNESST Yamaska.

SÉCURITÉ. Mont-Saint-Hilaire a remporté jeudi une distinction lors d’une soirée pour couronner les lauréats des Grands Prix santé et sécurité du travail dans la région de la Yamaska. À cette remise, présentée par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST), la Ville s’est distinguée par sa réalisation dans la catégorie Innovation. L’entreprise a reçu les honneurs dans la classe Organismes publics pour avoir mis en œuvre un projet pour prévenir les accidents.

Au Centre d’archives de la Ville de Mont-Saint-Hilaire, les employés doivent fréquemment manipuler des boîtes remplies de documents sur un haut rayonnage de sept tablettes. Ils utilisaient un escabeau mobile pour déplacer les boîtes, qui pèsent jusqu’à 40 livres, et ce, en ayant les bras en extension au-dessus des épaules. Ce travail se faisait donc de façon non ergonomique et présentait des risques importants de blessures.

Après avoir cherché en vain des escabeaux plus ergonomiques auprès d’autres centres d’archives, une équipe de travail de la Ville a décidé de développer elle-même une solution. Elle a ajouté à l’escabeau mobile, déjà muni d’un garde-corps, une tablette ajustable qui supporte les boîtes pendant que le travailleur se trouve sur l’escabeau. Une commande manuelle actionne un petit moteur qui amène mécaniquement la tablette à la hauteur désirée. Entièrement pensé et réalisé par les travailleurs, ce système est simple d’utilisation et rend la manipulation des boîtes d’archives plus sécuritaire.

En plus d’être couronnés dans la Yamaska, les lauréats sont en lice pour le Gala national des Grands Prix santé et sécurité du travail, qui aura lieu à Québec au printemps 2016.

Pour info:cnesst.gouv.qc.ca.

image