14 avril 2015
Un premier Salon de la Santé réussi
Par: Denis Bélanger
Le Salon se tenait sur les terrains de tennis du Complexe Sportscene.

Le Salon se tenait sur les terrains de tennis du Complexe Sportscene.

La première édition du Salon Week-End Santé de la Chambre de commerce et d’industrie Vallée-du-Richelieu (CCIVR) a attiré près de 4000 visiteurs samedi et dimanche au Complexe sportif Sportscene de Mont-Saint-Hilaire.

La directrice générale de la CCIVR Julie La Rochelle s’est dit mission accomplie. «Nous avions peur que la température joue contre nous, mais non, les conditions ont finalement été idéales. Les exposants sont très heureux de la réponse du public. La Zone Conférences a aussi très bien fonctionné alors qu’il y en avait pour tous les goûts. J’ai aussi apprécié la grande disponibilité de nos porte-parole Yan England et Étienne Boulay.»

 

Les organisateurs pensent déjà à la prochaine édition. «Il y a déjà des kiosques de vendus pour l’année prochaine. Certains veulent même avoir encore plus grand, rapporte Mme La Rochelle. La Zone Action va être à redéfinir. Nous avons une bonne idée de ce qu’il y a faire. Pour la date, nous pourrions peut-être envisager de décaler l’évènement pour tenir des activités sportives à l’extérieur.»

 

De son côté, le comédien Yan England a affirmé qu’il était prêt à porter de nouveau le chapeau de porte-parole si on lui redemande. «Ç’a été un bel évènement rassembleur qui m’a permis de découvrir des choses.»

 

Des commentaires positifs

Les différents partenaires impliqués dans la tenue du Salon ont aussi dressé un bilan positif de la fin de semaine, dont le maire de Mont-Saint-Hilaire Yves Corriveau. «Nous sommes intéressés à garder cet évènement dans notre municipalité, puisque ça correspond à notre vision. Nous sommes une Ville pour laquelle la santé est primordiale et plusieurs surprises s’en viennent à cet effet.»

 

Même son de cloche du côté de Marie-Ève Pelletier, directrice de la Cage aux Sports de Mont-Saint-Hilaire (Sportscene). «Pour une première édition, c’est vraiment extraordinaire et les gens ont été très curieux. C’est super bien organisé et professionnel. Nous espérons que c’est la première d’une longue lignée.»

 

Les exposants ont aussi apprécié leur expérience. «Nous sommes contents d’avoir été ici. C’est un bel endroit pour tenir cet événement», a souligné l’assistant gérant à la Maison de la Course, Christian Côté. «Ça nous offre une belle vitrine pour publiciser nos activités, comme les récentes courses de bateau-dragon pour adultes», a ajouté la commodore sortante du Club de canotage Otterburn, Édith Bienvenue.

 

À lire aussi:

La «petite histoire» d’Étienne Boulay

image