16 août 2019
Le 24 août au Festibel en musique
Un premier contact dans
Par: Olivier Dénommée

Laurence Lafond-Beaulne (bas) et Camille Poliquin (haut) ont fondé Milk & Bone en 2013 et ne cessent de se réinventer depuis. Elles joueront pour une première fois à Belœil le 24 août. Photo Oumayma Ben Tanfous

Milk & Bone est un groupe de musique électropop fondé à Montréal par Laurence Lafond-Beaulne et Camille Poliquin qui a mérité le prix Révélation de la SOCAN 2015 et dont le deuxième album a remporté le prix de l’Album électro de l’année aux derniers JUNO. Et pourtant, le duo ne s’était encore jamais arrêté à Belœil pour un spectacle. Il s’apprête à remédier à la situation lors du prochain Festibel en musique, en tête d’affiche de la soirée Pop génération le 24 août.

L’été de Milk & Bone est très occupé, participant à une panoplie de festivals et faisant notamment découvrir le EP DIVE, paru en surprise le 24 mai. « Les nouvelles chansons, créées en collaboration avec le producteur Alex Lustig, sont plus lumineuses et moins dark que nos premières compositions et on a réarrangé quelques chansons pour monter un vrai show dansant et estival », raconte Laurence Lafond-Beaulne en entrevue, fière de l’accueil reçu jusqu’à présent en festival.

Il faut dire que le duo avait été révélé avec son album Little Mourning (2015), offrant une électropop vaporeuse et sombre, et qu’il n’avait jamais cessé de chercher à se réinventer. « Déjà avec Deception Bay [2018], on avait quelques chansons plus lumineuses. Quant à DIVE, c’est un mélange d’évolution et d’expérimentation », estime la musicienne qui voit toujours Milk & Bone comme « un projet de passion et de cœur » où les deux amies n’ont aucun compromis artistique à faire.

D’intime à dansant
Laurence Lafond-Beaulne promet aux festivaliers une soirée intense le 24 août. « Le début de notre set est un peu plus intime avec des chansons plus électro dark, mais plus on avancera, plus on jouera des chansons lumineuses et dansantes, promet-elle. Avec deux albums, un EP et quelques singles, on a amplement de matériel pour vraiment choisir ce qu’on veut jouer aux gens de Belœil! » Cela devrait donner un spectacle mémorable durant entre 1 h 15 et 1 h 30. Plus tôt en soirée, il sera aussi possible d’entendre les performances de Rick Pagano et du groupe Bouncing Beavers.

Ce spectacle de Milk & Bone risque d’être le dernier au Québec avant un automne qui promet d’être beaucoup plus tranquille pour les membres du duo. « On a été très occupées dernièrement avec la tournée et différents projets, comme de la musique de film et de cirque, et le JUNO reçu cette année est une belle tape dans le dos pour nous. Maintenant, on va prendre notre automne pour se reposer », prévient Laurence Lafond-Beaulne, qui espère que la population de la région répondra présente pour découvrir le « spectacle énergique » que Milk & Bone a concocté. « C’est surprenant même pour nous de constater qu’on attire un public varié, pas juste les jeunes : des gens de toutes les générations y trouvent leur compte! »

La soirée Pop génération mettant en vedette Milk & Bone le samedi 24 août est présentée dans le cadre du Festibel. Pour plus de détails sur la programmation ou pour des billets : festibel.ca. À noter que l’organisation du Festibel a dévoilé hier sur les réseaux sociaux que c’est le rappeur québécois Loud qui sera la tête d’affiche de la soirée Hip hop tendance, le 23 août.

image