22 juin 2016
Un premier columbarium extérieur dans la région
Par: Karine Guillet

Le columbarium extérieur de Saint-Hilaire a été inauguré vendredi dernier. photo: Karine Guillet

La paroisse Saint-Hilaire s’adapte aux nouveaux rites funéraires. Alors que 70% des familles préfèrent maintenant la crémation, la paroisse sort le chéquier pour un premier columbarium extérieur dans la région.

La région comptait déjà des columbariums intérieurs, mais la paroisse voulait offrir un endroit pour accueillir les urnes dans un lieu propice à la prière et au recueillement.

La paroisse a investi près de 200 000$ dans ce jardin commémoratif de 384 emplacements. Selon le curé Pierre Cordeau, la paroisse souhaitait avant tout répondre à un besoin des citoyens avec cette nouvelle acquisition et offrir une alternative moins dispendieuse pour les familles endeuillées. Ce nouvel espace, situé en plein cœur du cimetière, compte également deux stèles, où la paroisse prévoit y graver le nom de gens importants de la ville inhumés dans le cimetière. Les stèles serviront également à commémorer la mémoire de citoyens dont le corps ou les restes ont été inhumés ailleurs.

La paroisse prévoit bénir officiellement le nouveau lieu de recueillement pendant la visite annuelle du cimetière à l’automne, mais déjà, un premier couple a acheté un espace dans le columbarium.

Chaque niche peut contenir deux urnes. Le prix des niches varie de 1400$ à 2000$ pour 50 ans, qui débute à partir de la mort de l’un des deux propriétaires.

Encore de l’espace

Le cimetière de Mont-Saint-Hilaire a officiellement déménagé au coin des rues St-Hippolyte et Désautels en 1882. Il abrite aujourd’hui près de 1400 monuments. «Nous avons de la chance parce que le manque d’espace crée une problématique dans certaines communautés. Les gens avaient vu à long terme, lorsqu’ils ont emménagé le cimetière ici», explique le curé.

image