13 janvier 2016
Un pompier blessé sera dédommagé
Par: Denis Bélanger
Un pompier blessé sera dédommagé

Un pompier blessé sera dédommagé

Un pompier à temps partiel de Mont-Saint-Hilaire, qui est intervenu sur les lieux de l’incendie du centre commercial le 25 août 2014, vient d’obtenir gain cause devant un tribunal et pourra avoir compensation financière de la CSST.

La Commission des lésions professionnelles (CLP) a reconnu avant les Fêtes que Ian Lafrenière, aussi commandant aux communications du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), avait subi une lésion «prenant la forme d’un accident de travail, soit une entorse lombaire accompagnée d’une hernie discale».

M. Lafrenière avait dû se tourner vers la CLP puisque la CSST avait refusé sa réclamation. Il avait obtenu le 13 octobre 2014 un diagnostic d’entorse lombaire, et a eu par la suite une assignation temporaire à des tâches administratives. Il a déposé sa réclamation le 24 octobre, mais l’employeur s’est opposé à la réclamation, en convoquant le long délai de consultation.

La CSST refuse le 20 novembre 2014 la réclamation, décision qui sera confirmée le 30 janvier 2015 dans le cadre d’une révision administrative.

«Je suis heureux, je travaille à mon rétablissement. J’ai bien hâte de pouvoir retourner au combat (comme pompier)», a commenté Ian Lafrenière.

De son côté, la Ville de Mont-Saint-Hilaire évalue présentement si elle ira ou non en appel de la décision de la CLP.

Pour aider un pompier

Ian Lafrenière se serait blessé au dos sur les lieux de l’incendie peu de temps après qu’un mur soit tombé sur un collègue. «Alerté par le cri du pompier (en détresse), le travailleur prend alors l’initiative d’agripper avec ses deux mains un appareil respiratoire se trouvant au sol, d’un poids de 22,5 livres[…].»

image