22 février 2019
Un pacte social pour lutter contre la pauvreté
Par: Denis Bélanger

Plusieurs acteurs du milieu communautaire lors du lancement du pacte social. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Les acteurs du milieu communautaire, notamment la Table de développement social de la Vallée, ont profité de la présence d’élus ou de leurs représentants des trois paliers de gouvernement lors d’une rencontre pour lancer le Pacte social de la Vallée, qui vise à soutenir les élus dans leurs décisions en matière de développement social.

Bien que le territoire de la MRC de la Vallée-du-Richelieu soit reconnu pour sa grande qualité de vie et que la majorité des habitants soient bien nantis, de plus en plus de personnes ont besoin d’un panier d’aide alimentaire chaque semaine. D’ailleurs, cette demande grandissante d’aide alimentaire avait incité les Chevaliers de Colomb de Belœil, qui ont prêté leur salle pour le lancement du pacte, à tenir l’an dernier une deuxième collecte de denrées dans l’année.

« C’est de plus en plus des travailleurs qui font cette demande, alors que le prix des loyers est élevé et que des personnes travaillent au salaire minimum. L’été, nous pouvons faire des projets comme des jardins collectifs, mais il y a peu de solutions pour l’hiver. Et cela a un effet sur la santé de l’individu », a commenté l’agente de développement du Regroupement pour le développement social de la Vallée (RDSV) Mélodie Georget.
Le lancement du pacte a été précédé d’une grande rencontre pour discuter des divers enjeux reliés à la lutte à la pauvreté, un rendez-vous organisé par le RDSV, la Table de solidarité alimentaire et le Comité le logement. En effet, un autre enjeu soulevé durant la journée a été les difficultés d’accès au logement. « En matière de logement social, les leviers se situent surtout au niveau gouvernemental », renchérit Mme Georget.

Les gens du milieu incitent toute la population à signer le Pacte social pour ainsi participer à l’effort, en se rendant au infoSVP.ca. « En signant aujourd’hui cet engagement, j’incite nos dirigeants à œuvrer pour réduire les écarts socio-économiques vers un milieu de vie équitable pour tous et toutes, peut-on lire dans le libellé du pacte. Je crois qu’avec la grande richesse écologique, économique, sociale et agricole de notre région, une attention particulière doit être mise sur l’accès au logement abordable et à des aliments sains, quel que soient l’âge ou le revenu. Les enjeux liés au transport et à la mobilité ne devraient pas être un frein à l’occupation du territoire et l’accès aux ressources. »

Parmi la liste des actions proposées par le pacte pour les citoyens, on retrouve l’appui à l’achat local, particulièrement pour l’alimentation, et de laisser tomber ses préjugés sur la pauvreté pour aller à la découverte des autres. Le pacte incite aussi les gens à interpeller les différents gouvernements pour favoriser les actions permettant notamment de protéger le territoire agricole de la région et ses artisans et favoriser le développement de villes nourricières ainsi que soutenir les initiatives visant à augmenter l’offre de transport local.

image