15 septembre 2017
Mont-Saint-Hilaire en bref
Un nouveau pont demandé
Par: Denis Bélanger

Le pont Jordi-Bonet entre Beloeil et Mont-Saint-Hilaire est souvent congestionné, souligne le maire Yves Corriveau. Photo: Archives

Mont-Saint-Hilaire demande au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports d’analyser la possibilité de construire un nouveau pont enjambant la rivière Richelieu entre McMasterville et Otterburn Park.

 

Selon la municipalité, la congestion est de plus en plus présente sur le pont Jordi-Bonet. Les élus estiment aussi que le moment de la demande est bien choisi alors que la MRC de la Vallée-du-Richelieu doit réviser en 2018 son schéma d’aménagement et ainsi trouver une façon de gérer la congestion et assurer la fluidité du transport.

Le maire Yves Corriveau est conscient que c’est une démarche de longue haleine. «Ça prend un début à tout. Nous pensons, pour avoir parlé à ces citoyens, que la solution de la circulation passerait par un nouveau pont.»

Panneau électronique

C’est l’entreprise Liberté Vision qui fournira à Mont-Saint-Hilaire, au coût de 55 726 $, un panneau électronique à messages variables. La municipalité avait reçu deux autres soumissions plus élevées, soit 89 000 $ et 111 000 $.

Le nouvel équipement sera installé sur le boulevard Honorius-Charbonneau, à l’angle du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, et prendra la place du panneau directionnel (vers l’hôtel de ville) sur le terre-plein central.

Une tour sur une école

Mont-Saint-Hilaire fera installer une antenne relais de radiocommunication sur le toit de l’école de la Pommeraie. L’équipement, d’un diamètre d’un peu plus de deux pouces et de 20 pieds de haut, sera installé pour les communications du service de sécurité incendie. La tour sera fournie et installée par l’entreprise Communication Plus, au coût de 191 00 $.

Le citoyen Louis-Georges Cournoyer s’est montré inquiet de la présence d’ondes en milieu scolaire. Le maire Yves Corriveau a tenté de le rassurer en rappelant qu’il s’agissait d’ondes radio, et non pas d’ondes de cellulaire. «Ça fonctionne seulement quand il y a des communications», a renchéri l’élu.

Dehors les flâneurs

Il sera dorénavant interdit d’arrêter son véhicule sur la rue Cardinal. Cette modification apportée au règlement sur la circulation et la sécurité devrait permettre de régler la problématique de flânage dans le secteur. «Le voisin va pouvoir appeler les policiers qui pourront ainsi remettre des contraventions», a fait remarquer Yves Corriveau.

image