3 août 2016
Un nouveau point de rendez-vous pour les amateurs de jeux de société
Par: Denis Bélanger
Les propriétaires du Kafée Dragon, Karl Barceloux et Karine Chagnon.

Les propriétaires du Kafée Dragon, Karl Barceloux et Karine Chagnon.

Ils sont deux mordus de jeux de société. Karine Chagnon en possède près de 100 chez elle. Karl Barceloux lui ne voit pas les heures passer quand il est captivé par une partie de jeu de société. Ces deux amis de longue date ont décidé de joindre l’utile à l’agréable en ouvrant leur propre commerce, Kafée Dragon, pour partager leur passion.

Kafée Dragon proposera à ses visiteurs entre 300 et 400 jeux différents pour tous les goûts et les âges. Le commerce doit ouvrir ses portes le 24 septembre sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier à Beloeil. Le duo compte bien organiser de plus des soirées thématiques.

«On voulait créer quelque chose de convivial pour recréer l’esprit de communauté qui règne entre amis. Il fallait que ce soit amical et chaleureux et que ça reflète notre passion. L’important, c’est de créer une ambiance de plaisir. Puis pour les jeunes, on va aller dans l’éducatif et le créatif pour aider un enfant à développer des capacités qu’il a moins à cause de l’ordinateur.»

Favoriser l’accès au jeu

Selon les deux entrepreneurs, trop de gens hésitent à jouer à un jeu de société car ils n’ont pas le goût de se creuser les méninges pour apprendre les règlements. «Les règles, c’est long et pénible des fois. J’ai déjà emprunté un jeu qui devait avoir une soixantaine de pages. Il fallait de plus aller chercher des informations complémentaires sur internet. J’ai décidé de ne pas m’embarquer là-dedans», raconte Karine Chagnon.

Cette dernière et son partenaire d’affaires se feront justement un devoir d’expliquer aux visiteurs les principales règles des jeux. «On en connaît pas mal de règles. Nous avons joué à beaucoup de jeux et il y a des mécaniques qui se ressemblent beaucoup», ajoute Karl Barceloux.

Le duo ajoute que les jeux de société aujourd’hui sont aussi plus «inclusifs» qu’ils ne l’étaient à une certaine époque. «Quand tu jouais à Monopoly et que tu faisais banqueroute, il ne te restait plus qu’à regarder les autres jouer où écouter un film, ajoute Mme Chagnon.  Aujourd’hui, les tours de jeux sont déterminés à l’avance et la partie se termine à un moment précis. De plus, des jeux qui se déroulent en moins d’une heure, ça existe.»

 

Des retrouvailles récentes

Karine Chagnon a demeuré dix ans en Abitibi avant de revenir à Beloeil en 2015 pour des raisons familiales. Durant ce temps, elle avait gardé le contact avec son ami Karl Barceloux.

«Ça fait 10 ans que je n’avais pas parlé à personne. J’ai demandé à Karl si ça lui tentait de faire des soirées de Jeux. Toutes les semaines, on se voyait pour jouer à Donjons & Dragons ou à d’autres Jeux.»

Très rapidement, les deux amis se sont également mis à chercher un moyen de créer une société de passionnés de jeux, mais l’idée originale tardait à se concrétiser.  C’est finalement autour d’un BBQ que le concept du Kafée Dragon a fait son chemin.

 
image