15 juin 2016
Un nouveau point de rendez-vous de rencontres culturelles
Par: Denis Bélanger
Un nouveau point de rendez-vous de rencontres culturelles

Un nouveau point de rendez-vous de rencontres culturelles

Un nouveau point de rendez-vous de rencontres culturelles

Un nouveau point de rendez-vous de rencontres culturelles

Un des locataires du bâtiment construit sur le site de l’ancien Marché d’alimentation Baril est maintenant connu: le Café du Passeur, qui servira de la restauration légère. Voulant favoriser le réseautage et les découvertes culturelles, le commerce devrait ouvrir en juillet.

En plus de représentations artistiques (musique, chanson, lecture de poésie, contes, art visuel…) le commerce pourrait également présenter des conférences ou des débats interactifs sur des sujets d’actualité. Une résidente de Saint-Jean-Baptiste, Jocelyne Bilodeau, est derrière ce projet.

Mme Bilodeau possède plusieurs années d’expérience dans le milieu artistique, notamment en coordination, en direction et en gestion d’entreprises culturelles. Elle a travaillé entre autres au Théâtre du Gesù ainsi qu’au Regroupement Indépendant des Diffuseurs d’Événements Artistiques Unis (RIDEAU). Elle a aussi eu des expériences de scène au Théâtre de la Grosse Valise et au Cirque du Soleil.


D’autres confirmations à venir

L’homme d’affaires derrière le projet, Rocky Vachon, ne peut confirmer l’identité des autres locataires puisque les ententes ne sont pas finalisées. Nous savons toutefois que le bâtiment  sera occupé principalement par un restaurant.  «On parle de restaurant bonne bouffe, vins et microbrasserie», dit-il.

Les autres locataires pourraient être une crèmerie et une charcuterie. Il avait été question à un certain moment d’une boulangerie, mais ça n’est plus dans les plans.  Selon M. Vachon, il pourrait y avoir de la place pour un cinquième locataire. «J’aimerais bien avoir terminé les travaux pour la Saint-Jean-Baptiste», ajoute l’entrepreneur, qui s’est porté acquéreur du bâtiment à la fin de l’année 2015.

Rappelons que le Marché d’alimentation Baril était dans le paysage commercial de Mont-Saint-Hilaire depuis des décennies. Les frères Alain et Hervé Trudeau possédaient le commerce depuis 1980. Le magasin n’a pu continuer en raison notamment d’un «manque de relève pour les petites surfaces»

. Les propriétaires ont annoncé l’été dernier la fermeture officielle du marché. Le bâtiment était à vendre depuis un bon moment, mais les propriétaires ont commencé à réduire leur inventaire dès février 2015, alors qu’une offre d’achat avait été déposée en décembre.    

image