4 novembre 2015
Un nouveau décor qui lui plaît
Par: Denis Bélanger
Alexandre Lagacé.

Alexandre Lagacé.

À un mois près du début de la saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), le gardien de but granbasilois Alexandre Lagacé a eu toute une surprise: le Drakkar de Baie-Comeau venait de l’échanger au Phoenix de Sherbrooke. Un changement qui s’est avéré salutaire pour le jeune homme de 18 ans.

 «Je n’ai pas gardé les buts souvent à Baie-Comeau, je n’ai eu qu’un seul départ. Je sentais que la confiance des entraineurs à mon endroit n’était pas là. Après avoir été échangé à Sherbrooke, les dirigeants de l’équipe m’ont dit que je seconderai le gardien numéro 1, mais que je jouerai plus souvent», raconte Alexandre.     

Ce dernier a fait ses débuts l’an dernier dans le circuit Gilles Courteau, avec le Titan d’Acadie-Bathurst où il a été utilisé pour 11 parties. Il a été échangé le 1er janvier à Baie-Comeau. Par la suite, il n’a vu de l’action que pour cinq parties en saison régulière et il est demeuré sur le banc en séries éliminatoires. Il faut toutefois mentionner qu’il était l’auxiliaire du vétéran Philippe Cadorette. Ce dernier a été nommé sur la deuxième équipe d’étoile de la LHJMQ au gala de fin d’année.

Mais avec le Phoenix, Alexandre a déjà eu quelques départs. Il s’est notamment illustré le 9 octobre en repoussant 45 des 46 tirs dirigés contre lui par les joueurs du Titan. Au moment de mettre sous presse, il avait été utilisé à cinq occasions.

«J’ai du respect pour toutes les places que j’ai faite. Avec le Phoenix, on est vraiment comme des pros. La ville est plus grande et le “setup” de l’aréna est incroyable. Le coach croit en nous et on travaille fort chaque jour», ajoute le cerbère de 6’2 » et 190 lb.

 

 Études chamboulées

 Évidemment, la vie académique d’Alexandre a été chamboulée au cours des 12 derniers mois avec deux déménagements. «J’ai commencé la saison 2014-2015 à Bathurst et j’ai été en secondaire 6 pour apprendre l’anglais. J’aurais été à l’université par la suite (au Nouveau-Brunswick). Là, je suis inscrit à un programme de cours de bases au Cégep de Sherbrooke.»

Le gardien de but assure que les études ne sont pas prises à la légère par la majorité des joueurs. «Ça prend du sérieux et de la maturité. Oui il peut y avoir à l’occasion certains “clowns”, mais la plupart sont sérieux.»

 

 Changement à prévoir

 La situation des gardiens pourraient changer de façon draconienne. Le Nouvelliste rapportait en début de semaine que le Phoenix tenterait d’acquérir l’ancien coéquipier d’Alexandre Lagacé à Baie-Comeau, Philippe Cadorette. Ce dernier est avec les Admirals de Norfolk de la ECHL.  Cadorette est très peu utilisé chez les Admirals.

 

 

image