10 juin 2020
Départ de Pierre Cordeau
Un nouveau curé pour Saint-Hilaire et Otterburn Park
Par: Vincent Guilbault
Le curé Pierre Cordeau. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Le curé Pierre Cordeau. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Le curé Pierre Cordeau quitte les paroisses de Saint-Hilaire et Notre-Dame-du-Bon- Conseil, à Otterburn Park. M. Cordeau était le prêtre des deux paroisses depuis 10 ans.

Publicité
Activer le son

M. Cordeau a annoncé son départ le 19 mai. Le 1er août, il prendra la tête des paroisses de La Présentation, Michaudville, Saint-Jude, Saint-Louis ainsi que de Saint-Charles et Saint-Denis-sur-Richelieu.
« J’ai été un peu surpris de cette annonce, mais ce changement est correct. Après 10 années, j’avais donné tout ce que j’avais. Je ne pars pas aigri, même si j’ai un peu de peine. C’est un milieu très beau et il y avait encore beaucoup de monde aux célébra- tions », a raconté le curé à L’Œil Régional.
M. Cordeau souligne que le mandat d’un prêtre est de 6 ans, renouvelable une seule fois. La fin de son service à Mont-Saint- Hilaire et Otterburn Park arrivait donc à échéance. À la fin de son prochain mandat, il aura tout près de 70 ans et pourra donc penser à la retraite ou à une semi-retraite.
M. Cordeau a appris l’annonce de sa réaffectation par l’évêché en avril dernier. Garder le secret de cette annonce a pesé sur le moral du curé pendant les semaines qui ont suivi, surtout en période de confinement, admet-il. Surtout que le déconfinement ne sera pas une mince affaire pour les lieux de culte. « Nous ne pourrons plus faire comme avant. La reprise ne sera pas simple. Aucune église n’a été conçue dans un esprit de distance; la religion favorise plutôt les rassemblements et les rapprochements. »

Un autre défi
Il y a à peine 30 ans, on trouvait sept curés pour gérer les sept paroisses rurales que M. Cordeau devra aujourd’hui administrer seul. « Ça va modifier mon travail, admet le curé. Le territoire va être énorme et j’assu- rerai donc une forme de présence différente. Je ne pourrai pas être sur place physique- ment chaque jour », dit-il, en soulignant que son bureau sera situé au presbytère de La Présentation.
La proximité avec les paroissiens risque aussi d’être plus intime. « Ici, je présidais des funérailles et mariages avec des gens qui ne
venaient pas de la paroisse. En milieu rural, les gens sont plus attachés à leur milieu », souligne M. Cordeau, qui a déjà été prêtre à Saint-Charles et Saint-Denis-sur-Richelieu au début des années 2000.

Un remplaçant temporaire
Dès le 1er août, c’est l’abbé Pierre Claver Nzeyimana qui remplacera le curé Cordeau. M. Nzeyimana, qui réside à Otterburn Park, est connu dans la communauté puisqu’il accompagnait déjà le curé Cordeau dans ses fonctions. L’homme originaire du Rwanda sera donc nommé administrateur paroissial le temps de trouver un remplacement.
Grâce à un séjour d’étude en Espagne, M. Nzeyimana parle couramment l’espa- gnol, ce qui lui permet de donner la messe dans cette langue pour les travailleurs étrangers. Un service qu’il continuera d’offrir lors de son remplacement.

image