3 mai 2016
Un nouveau commerce ouvre ses portes à Saint-Antoine
Par: Denis Bélanger
L'Antoinette ouvrira ses portes le 11 mai.

L'Antoinette ouvrira ses portes le 11 mai.

Mélanie Ricard.

Mélanie Ricard.

Le bâtiment de l’ancien magasin général de Saint-Antoine-sur-Richelieu, qui a fermé ses portes en 2013, reprendra vie le 11 mai avec l’ouverture de l’Antoinette Café-Crème glacée-Cantine.

Le projet commercial est mené par Mélanie Ricard, qui réside à Saint-Antoine depuis 6 ans. «Ça va répondre à un besoin dans la municipalité. À l’intérieur, nous ferons aussi de la vente au détail comme des chocolats.»

L’entrepreneure opèrera également dans le bâtiment l’Antoinette- magasin de variétés, qui se spécialisera dans la liquidation de produits divers. «Il y aura aussi une aire et salle de jeux ainsi qu’un espace pour les vélos.»

Mme Ricard s’est porté acquéreuse du bâtiment en novembre dernier. La mise en marche de son commerce aura, selon elle, nécessité un investissement majeur. «C’est un édifice qui offre plusieurs possibilités et en plus, c’est situé en plein cœur du village, et près du quai, ajoute-t-elle. Je serai également épaulée là-dedans par mes parents et mon conjoint.»

Mélanie Ricard est comédienne – elle a joué surtout dans des publicités et au théâtre – et enseignante en art dramatique. À l’automne 2016, elle prendra un congé de son emploi d’enseignante pour se concentrer sur son commerce. «Mes parents ont déjà eu un camping et moi, je m’occupais alors du casse-croûte», raconte la mère de famille.

Un baume pour l’économie

L’ouverture de ce commerce fera un grand bien pour l’économie de Saint-Antoine-sur-Richelieu qui a assisté au cours de la dernière année à la fermeture d’une cantine, d’un gîte et de la quincaillerie.

Le maire Denis Campeau se dit content de l’arrivée de cette nouvelle entreprise. «Ils sont en train de faire quelque chose de bien vivant. Ça devrait donner un nouvel élan, alors que nous avons de jeunes propriétaires. Nous sommes là pour faciliter la vie aux commerçants.»

image