21 juin 2016
Un «Ménage à 3» dans le Vieux-Beloeil pour la Fête nationale
Par: L'Oeil Régional
Les copropriétaires des établissements Banlieue Bar, le Septembre et les Brasseurs du moulin.

Les copropriétaires des établissements Banlieue Bar, le Septembre et les Brasseurs du moulin.

Des propriétaires de bars du Vieux-Beloeil s’unissent pour célébrer la Fête nationale du Québec et faire en sorte que les festivités se poursuivent après les feux d’artifice.

Les propriétaires des bars Le Septembre, Banlieue Bar et Brasseurs du moulin ont créé le passeport «Ménage à 3» au coût de 15$ qui donnera accès à leurs établissements ainsi qu’à une consommation gratuite dans chacun des bars, le 23 juin.

Durant la soirée, les Brasseurs du moulin accueilleront un duo de chansonniers et monteront sur la scène du Banlieue Bar les artistes Segöya et Sébastien Desautels, aussi propriétaire du Banlieue Bar. Pour sa part, Le Septembre organisera un BBQ 5 à 7.

Le but de leur événement: attirer le plus de gens possible dans le Vieux-Beloeil et répondre à une absence de spectacle après les feux d’artifice de la Saint-Jean-Baptiste.

«On sait que le 23 juin c’est un peu en déclin. […] Avant, il y avait plus le party dans le Vieux-Beloeil. Depuis quelques années, les gens s’en vont rapidement, les gens sont déçus, on attire moins de monde pour les feux d’artifice aussi. Donc, on s’est dit que si on pouvait donner un coup de main là-dessus pour la ville, ça pourrait être bien», dit Sébastien Desautels, propriétaire du Banlieue Bar

Alors que l’an dernier des débordements sont survenus dans les rues du Vieux-Beloeil, les organisateurs cherchent à organiser un événement bien encadré à l’intérieur de leur établissement, assure Sébastien Desautels, du Banlieue Bar. «C’est festif. On ne veut vraiment pas que ça finisse mal, ça, c’est sûr et certain.»

Pas de compétition

Leur initiative se veut aussi une forme d’entraide entre commerçants pour attirer les consommateurs dans le Vieux-Beloeil. D’autres événements de ce genre pourraient voir le jour dans le futur. «On veut montrer qu’on n’est pas en compétition. On veut que ce soit une place (le Vieux-Beloeil) où le monde pense aller en premier au lieu d’aller au Dix30», indique Sébastien Desautels.

La mairesse Diane Lavoie félicite l’initiative qui favorise, selon elle, l’achat local. Mme Lavoie estime que le problème de verre de bouteilles d’alcool dans les lieux publics sera évité, étant donné que l’événement se tient dans des lieux privés.

La vente des passeports a lieu dans les trois établissements participants. Les détenteurs de passeport qui auront fréquenté les trois bars durant l’événement seront éligibles pour gagner des prix des commanditaires. Environ 500 passeports ont mis en vente.

image