13 octobre 2021
La Récolte – Marché agroalimentaire a vu le jour en août
Un marché sur roues pour combattre l’insécurité alimentaire
Par: Vincent Guilbault
Annick Fortin, coordonnatrice et gestionnaire du projet, et Éléonore Le Grand, chargée de projet et des communications, posent dans la remorque conçue spécialement pour La Récolte – Marché agroalimentaire. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©�

Annick Fortin, coordonnatrice et gestionnaire du projet, et Éléonore Le Grand, chargée de projet et des communications, posent dans la remorque conçue spécialement pour La Récolte – Marché agroalimentaire. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Après quelques semaines de fonctionnement, l’équipe de La Récolte – Marché agroalimentaire a rencontré le public et les médias pour présenter officiellement le lancement de ses activités.

Publicité
Activer le son

La Récolte – Marché agroalimentaire est un organisme à but non lucratif d’économie sociale qui cherche à lutter contre l’insécurité alimentaire. L’organisme revend des produits alimentaires provenant de maraîchers et de marchands locaux par le biais d’un marché public saisonnier. Le marché prend ensuite la forme d’une remorque mobile de 20 pieds qui peut se déplacer auprès des gens.

La remorque se rend en milieu rural et urbain, plus précisément dans des « déserts alimentaires » de la Vallée-du-Richelieu, soit des lieux où la population peine à se nourrir adéquatement.

Un désert alimentaire peut être un quartier en pleine ville, mais sans la présence d’un supermarché à distance de marche pour une personne qui n’a pas de voiture, cite en exemple Renelle Bourdages, directrice du Centre d’action bénévole de Saint-Basile-le-Grand et membre de la Table de concertation en sécurité alimentaire des Patriotes. « Le manque d’accès à des produits frais est un frein à une alimentation saine. C’est une réalité qui touche plusieurs villes de la région. »

Mme Bourdages rappelle que des milliers de personnes sur le territoire ont recours au dépannage alimentaire, preuve que l’insécurité alimentaire est un défi présent dans la région. Dans ce contexte, La Récolte peut agir comme « passerelle » vers un accès à des aliments frais.

« L’idée, c’est de déplacer les aliments vers les gens, au lieu d’inviter les gens à se déplacer vers nous », illustre Éléonore Le Grand, chargée de projet à La Récolte. Déjà, la Récolte a pris des ententes d’approvisionnement avec une quinzaine de producteurs locaux qui fournissent des produits frais, comme des pâtés à la viande ou des fruits et légumes.

Concertation du milieu
La Récolte a été initiée il y a deux ans par le Regroupement en développement social de la Vallée et la Table de solidarité alimentaire. La Récolte est soutenue par le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est, la MRC de La Vallée-du-Richelieu et la Corporation de développement communautaire de la Vallée-du-Richelieu, qui fournit notamment les deux employés. Cette concertation du milieu communautaire a rendu possible la naissance du projet. « On vise à ce que La Récolte puisse s’autofinancer dans quelques années », prévoit Mme Le Grand. Au moment de mettre sous presse, le journal n’avait pas obtenu le montant total des subventions publiques injectées dans le projet.

Pour le moment, la remorque se déplace dans sept villes de la Vallée-du-Richelieu, mais Mme Le Grand souligne que le territoire couvert devrait s’agrandir avec les années.

Jusqu’à la fin octobre, La Récolte sera à la Maison des jeunes de Belœil (les mercredis, de 15 h 30 à 18 h), au restaurant Chez Nelson, à Saint-Denis-sur-Richelieu (les jeudis, de 10 h 30 à 13 h 30), au bureau municipal de Saint-Charles-sur-Richelieu (les jeudis, de 15 h 30 à 18 h), à la Halte du village de Saint-Basile-le-Grand (les vendredis, de 10 h 30 à 13 h 30), au Chalet des loisirs de Saint-Jean-Baptiste (les vendredis, de 15 h 30 à 18 h), à la Maison de la culture de Saint-Antoine-sur-Richelieu (les samedis, de 11 h à 14 h) et à l’hôtel de ville de Saint-Marc-sur-Richelieu (les samedis, de 15 h 30 à 18 h). Pour consulter les horaires et les points d’arrêts de La Récolte, consultez le site marchelarecolte.ca.

image