6 octobre 2021
Défi périlleux lancé sur les médias sociaux
Un jeune a consommé de l’alcool avant les classes
Par: Denis Bélanger

L’école secondaire Ozias-Leduc. Photo François Larivière | L’OEil Régional ©

Les effets néfastes des médias sociaux se sont manifestés la semaine dernière dans la cour de l’école secondaire Ozias-Leduc de Mont-Saint-Hilaire. Un élève avait consommé de l’alcool en réponse à un défi lancé par une vidéo publiée sur les médias sociaux. Une vingtaine de jeunes ont été impliqué dans l’évènement. La direction de l’établissement assure que c’est un événement isolé.

Publicité
Activer le son

L’événement est arrivé avant le début des classes, loin sur la cour extérieure.. La direction de l’établissement a été mise au courant très rapidement, notamment par d’autres élèves. Une lettre a été envoyée à tous les parents des élèves de l’école pour les informer de la situation et les encourager à entamer une discussion avec leurs enfants. « Nous avons profité de la situation pour sensibiliser les gens et ainsi faire de la prévention. Plusieurs parents étaient contents de cette lettre, souligne la directrice Louise Létourneau. Les médias sociaux comme TikTok prennent de plus en plus de place et sont devenus inévitables dans la vie des jeunes. Il faut être vigilant. Ensemble, nous formons une communauté pouvant agir comme un filet de sécurité pour nos enfants. »

La direction a aussi rencontré les parents des jeunes impliqués de près ou de loin dans cet événement. Ces élèves auront des rencontres avec le policier communautaire pour prendre conscience des conséquences de leurs actes. « Plusieurs élèves ignorent leurs responsabilités quant à la diffusion de vidéos sur le web, mais surtout leur responsabilité d’intervenir ou d’aller chercher de l’aide quand le défi est dangereux ou nuit à la propriété », insiste Mme Letourneau.

La Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent confirme que des vidéos circulent sur les médias sociaux demandant aux jeunes de relever des défis dangereux ou lourds de conséquences. « Il y a des messages qui sont de nature à inciter les jeunes à causer des dommages à la propriété, notamment à une école. Mais celui sur la surconsommation d’alcool était encore plus préoccupant, commente le sergent Jean-Luc Tremblay. Il faut rester attentif pour éviter que les jeunes se mettent en danger sans le savoir. »

image