31 mai 2018
Le lieutenant-gouverneur se déplace pour remettre sa médaille
Un honneur plus que mérité pour Monique Éthier
Par: Vincent Guilbault
La bénévole Monique Éthier reçoit la médaille du Lieutenant-Gouverneur des mains de l’honorable Michel Doyon. 
Photos: Yann Canno

La bénévole Monique Éthier reçoit la médaille du Lieutenant-Gouverneur des mains de l’honorable Michel Doyon. Photos: Yann Canno

Le lieutenant-gouverneur s’est déplacé à Belœil pour remettre en mains propres la médaille du Lieutenant-gouverneur à Monique Éthier, une bénévole de Saint-Jean-Baptiste.

Mme Éthier n’avait pas pu se rendre à la cérémonie de remise officielle à Rigaud, en avril dernier, en raison de la maladie.
Le député de Borduas, Simon Jolin-Barrette, a tenu à ce que Mme Éthier reçoive sa médaille malgré son état de santé. C’est sur son invitation que M. Doyon s’est rendu mercredi à la salle des Chevaliers de Colomb, à Belœil, dans le cadre d’une soirée de reconnaissance des bénévoles de la région, pour remettre la médaille à Mme Éthier et souligner son implication bénévole en compagnie de sa famille, de ses amis et d’autres bénévoles du comptoir d’aide de Saint-Jean-Baptiste.
«J’ai été interpellé pour l’histoire de Mme Éthier. Je trouvais important de souligner son engagement, a souligné M. Jolin-Barrette. Tout le monde reconnaît son implication; elle est une femme bonne, juste, entreprenante. Elle dirige le comptoir d’entraide de mains de maitre. C’était important ce soir de pouvoir l’honorer.»
C’est Maryline Nadeau, la mairesse de Saint-Jean-Baptiste, qui a soumis la candidature de Mme Éthier, une bénévole impliquée dans la communauté, notamment à titre de présidente du comptoir d’entraide. Mme Éthier était très émue de recevoir la médaille devant les siens. «Je pense que je suis encore plus contente de la recevoir ici qu’à Rigaud, a-t-elle dit avec humour. Je suis avec mes petits-enfants, mes enfants, ma famille. C’est un gros bonheur.»
Simon Jolin-Barrette a aussi profité de cette soirée de reconnaissance des bénévoles pour remettre la médaille de l’Assemblée nationale au comptoir d’entraide de Saint-Jean-Baptiste. Le député a tenu à souligner le dévouement de l’organisme fondé il y a 15 ans. L’organisme, qui fonctionne uniquement grâce au bénévolat, gère une friperie, la vente de meubles usagés, la popote roulante et un défilé de mode à la Saint-Valentin pour amasser des fonds pour la recherche contre le cancer. L’organisme offre aussi des bourses d’études.

image