1 juillet 2016
Un gamin perdu retrouve sa famille grâce à une citoyenne
Par: L'Oeil Régional

DISPARITION. Un garçon de trois ans, égaré, a été chanceux de croiser la route de Karine Morel sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, tout juste en face du Manoir Mont Saint-Hilaire, ce matin à 8h. Grâce à cette bonne samaritaine, le bambin a retrouvé sa famille, une trentaine de minutes après s’être éloigné de son domicile.

«J’allais mettre du gaz quand mon amie dans l’auto a vu le petit garçon, raconte Mme Morel. J’ai tout laissé là et j’ai accouru, de peur qu’il ne traverse le boulevard. Je suis maman moi-même, c’est l’instinct qui embarque!»

Le petit bonhomme, complètement désorienté, peinait à lui répondre. «Je lui ai demandé s’il voulait aller voir sa maman et il m’a sauté dans les bras. Il s’est accoté sur mon épaule et est resté là», ajoute la dame.

Les deux amies ont alors téléphoné à la police pour ramener le bambin à la maison. Les agents de la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent ont suivi le duo d’inséparables en sillonnant le secteur, à la recherche du domicile du garçon.

«Il a fini par reconnaître son quartier. Quand nous sommes arrivés chez lui, sa mère nous a remerciés, elle était en panique», mentionne Karine Morel.

Comme l’explique le porte-parole de la Régie Pierre Tremblay, le petit s’est tiré à l’extérieur de chez lui lorsque son père est sorti pour aller travailler.

«C’est drôle le destin parfois. Nous n’étions même pas supposées passer par là», constate Karine Morel.

image