29 janvier 2016
Un fraudeur se faisant passer pour l’Agence du Revenu du Canada déjoué
Par: Karine Guillet
Un fraudeur se faisant passer pour l'Agence du Revenu du Canada déjoué

Un fraudeur se faisant passer pour l'Agence du Revenu du Canada déjoué

La Régie de police Richelieu-Saint-Laurent a été alertée par un citoyen qu’un fraudeur qui se tentait de soutirer de l’argent à ses victimes en se faisant passer pour l’Agence de revenu du Canada (ARC).

Le fraudeur tentait de soutirer aux victimes leur numéro de carte de crédit.

L’individu disait s’appeler John Parker et tentait de faire croire à sa victime qu’une erreur d’impôt avait été constatée à son dossier. Il incitait les victimes à payer immédiatement leur dû en les menaçant de conséquences légales telles qu’un mandat d’arrestation.

Les fraudes téléphoniques de personnes qui se font passer pour l’ARC sont souvent utilisées, principalement durant la période des impôts. Le Centre Anti-Fraude du Canada suggère aux personnes qui reçoivent un appel d’une personne prétendant être un agent de l’ARC de prendre le temps de vérifier l’information, notamment en communiquant avec l’Agence afin de vérifier l’état de leur dossier.

Un agent de l’ARC ne demandera pas les renseignements personnels d’un contribuable par message texte ou courriel, n’exigera pas un paiement par carte de crédit prépayée, ne divulguera pas les renseignements personnels d’un contribuable à une tierce personne et ne laissera pas de message contenant des informations personnelles sur une boîte vocale.

Dans le cas des courriels, l’ARC invite les contribuables à se méfier des courriels unilingues, puisque toutes les communications de l’ARC sont bilingues.

image