7 mai 2020
Un entrepreneur crée des sites transactionnels pour aider les commerçants
Par: Denis Bélanger

Pascal Poulin montrant l’un de ses sites transactionnels. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

L’entrepreneur de McMasterville Pascal Poulin et un de ses collaborateurs, Simon Lacasse, ont à leur tour fait un geste de solidarité pour venir en aide aux petites entreprises québécoises durement touchées par la crise de la COVID-19. Ils viennent de mettre sur pied quatre sites internet transactionnels accessibles gratuitement aux commerçants.

Publicité
Activer le son

M. Poulin et M. Lacasse, qui demeure à Granby, ont auparavant travaillé ensemble sous le même toit d’une agence web. Ils ont quitté la boîte pour lancer chacun de leur côté leur propre entreprise. Pascal Poulin a lancé Réseaux Web, spécialisée dans le marketing, et Simon Lacasse a créé Concepsim pour concevoir des sites internet. Ils ont ainsi continué de collaborer sur d’autres projets.

L’idée de ce projet a germé bien avant la pandémie. « Nous avons commencé à y penser l’an dernier. Dans le cadre de nos activités, on connaît les besoins et on sait que des entreprises sont privées de sites transactionnels. Quand il y a eu le coronavirus, on s’est activés sur le projet, souligne M. Poulin. Pour moi, c’est important de s’assurer que les petites entreprises aient leur place sur le web. L’entraide est aussi importante pour avoir de bonnes relations. »

« Mon mandat a toujours été d’offrir des services aux entreprises qui sont oubliées par l’offre des services souvent adressés aux plus grosses entreprises. Il était donc naturel pour moi de participer au développement d’un projet comme ça », ajoute de son côté Simon Lacasse.

Quatre sites

Après quelques semaines de travail, les sites ont été mis en ligne la semaine dernière. Il y en a un pour les restaurants, un pour les commerces spécialisés dans l’alimentation ainsi qu’un autre dédié aux petites et moyennes entreprises. « Le site PME d’ici s’adresse à tous les secteurs. Ne pensons qu’aux couturiers. J’ai de la misère à en trouver. Il y en a plein autour, mais ils ne s’affichent pas », renchérit M. Poulin.

Le dernier site transactionnel a été créé pour les artisans. « Il risque de ne pas y avoir de marché aux puces cet été et les artisans ne pourront donc pas compter sur cette vitrine pour vendre leurs produits. La situation des artisans n’était déjà pas facile avant la pandémie. »

Pascal Poulin et Simon Lacasse sont fiers du résultat. « Évidemment, ça représente beaucoup de travail. Et il faut faire beaucoup de démarches pour approcher les différents commerçants, notamment via les médias sociaux », explique M. Poulin.

Près d’une quarantaine de commerçants ont décidé d’utiliser les plateformes de Pascal Poulin et Simon Lacasse.

Pour voir la page dédiée aux restaurateurs restosdici.ca.

image