14 septembre 2017
Luc-André Matte à Mont-Saint-Hilaire
Un entrepreneur contre le maire sortant
Par: Denis Bélanger

Luc-André Matte

Il y aura une course à la mairie de Mont-Saint-Hilaire cet automne. L’exploitant de plusieurs stations-service, Luc-André Matte, fera la lutte au maire sortant Yves Corriveau, sous la bannière du nouveau parti Vision Citoyenne.

L’Hilairemontais de 48 ans veut mettre l’accent sur le citoyen durant sa campagne. «Je n’aime pas le taux d’endettement. Il y a certaines choses qui doivent s’améliorer à la Ville, énumère M. Matte. De plus, on retrouve dans la municipalité des artistes, je veux mettre en valeur ces gens-là. En plus, nous voulons être transparents. Pas question d’adopter des projets en catimini.»
L’aspirant maire se préoccupe aussi de la zone A-16. «Ça va être un problème si un projet résidentiel se réalise. Mont-Saint-Hilaire est une ville de nature et on a une des plus belles montagnes. Il ne faut pas la gruger.»

Luc-André Matte avance que sa décision était prise depuis un certain moment. «J’aime les idées et la vision de ce nouveau parti. J’ai pris le temps de les rencontrer plusieurs semaines pour voir si nous partagions vraiment la même vision, ajoute-t-il. Je n’arrive jamais deuxième. J’y vais dedans à fond et je vais donner tout ce que j’ai.»

Résident de Mont-Saint-Hilaire depuis 1971, Luc-André Matte a démarré l’été dernier les activités d’une station-service Shell sur la 116 à l’entrée de la ville sur le terrain qui abritait avant la bannière Esso. M. Matte a aussi des actifs à Yamaska et à Saint-Madeleine. Dans sa jeunesse, il voulait être pompier. Il a d’ailleurs suivi au début des années 1990 sa formation à l’Institut de protection contre les incendies du Québec (IPIQ). «J’ai toutefois eu par la suite une opportunité dans le pétrole. Je voulais être pompier, je suis finalement devenu pompiste.»

Équipe complète
Jean-Pierre Bessette II, ancien directeur de campagne d’Yves Corriveau et instigateur de la campagne publique du nouveau parti, a rapporté qu’un seul autre candidat avait été sollicité pour la mairie avant d’en parler à M. Matte. «Après une longue réflexion, le jeune retraité a décliné l’offre pour des raisons personnelles.»

Le reste de l’équipe de Vision Citoyenne devrait être dévoilée la semaine prochaine. M. Bessette fera toujours partie des candidats pour les postes de conseillers, mais ce ne sera finalement pas au siège #1 comme il avait annoncé en milieu d’été.

image