29 octobre 2020
Un enseignant de McMasterville publie un deuxième livre jeunesse
Une équipe de ringuette pour sauver Noël
Par: Denis Bélanger

Page couverture du livre.

Eric Beauregard

Enseignant depuis 15 ans à l’École d’éducation internationale de McMasterville, Eric Beauregard vient d’accoucher d’un deuxième livre jeunesse portant sur les thèmes de la ringuette et de Noël. Un projet qui est né de son amour pour ses filles, aussi des joueuses de ringuette.

Publicité
Activer le son

Ces deux livres rejoignent plusieurs passions du père de quatre enfants. Il adore écrire et est responsable à son école d’organiser les fêtes spéciales comme l’Halloween et Noël. De plus, ses deux plus jeunes filles jouent à la ringuette. Il avait d’abord cherché des œuvres traitant de ce sport, mais en vain. Il a alors décidé d’écrire une histoire pour sa plus jeune. « Je le faisais pour y passer une petite morale. Elle tombait souvent et voulait abandonner. J’ai décidé de lui écrire une histoire pour l’encourager », raconte M. Beauregard.

L’enseignant a peaufiné son histoire et a obtenu le feu vert d’une maison d’édition. C’est ainsi qu’est paru un premier roman, Un championnat de ringuette pour Noël, à l’automne 2019. Le récit mettait en vedette Laurence, une jeune fille recrutée dans l’équipe des pingouins dans la ligue du pôle Nord.

Laurence revient à l’avant-plan cet automne dans le nouveau livre de M. Beauregard, Une équipe de ringuette pour sauver Noël. La joueuse devient entraîneuse adjointe de l’équipe du père Noël qui doit affronter celle du père Fouettard, le frère du père Noël. Le gagnant de la compétition organisera la fête de Noël pour les dix prochaines années. Les conséquences seraient désastreuses en cas de victoire du Père Fouettard, qui a la réputation de punir les enfants qui n’ont pas été gentils.

« Je viens aborder une autre facette de la ringuette, soit l’importance de pratiquer. Laurence, l’héroïne du livre, n’aime pas trop pratiquer. Mes filles préfèrent jouer et se demandent si les pratiques sont vraiment nécessaires. »

L’équipe du père Noël est très diversifiée, composée notamment de bonshommes de neige, d’ours polaire ainsi que de Rudolph, le renne au nez rouge. Épaulée de Pistache et Élégante, deux pingouins dont elle a fait la connaissance auparavant, Laurence n’aura d’autre choix que de parvenir à unifier son équipe. « J’aborde aussi l’esprit d’équipe qui est important. Il arrive justement qu’il y ait des cliques dans les formations et que les joueurs ne veuillent que côtoyer certains membres de l’équipe. »

Eric Beauregard envisage d’écrire un troisième et dernier livre sur la ringuette. Cette fois-ci, il voudrait aborder la thématique de l’arbitrage. « On le sait, le traitement réservé aux arbitres est parfois épouvantable dans les arénas. J’ai une de mes filles qui a commencé à arbitrer et elle n’aime pas toujours ce qu’elle voit et entend. Je ne suis toutefois pas encore rendu bien loin dans le processus de création pour le prochain livre. »

image