6 juin 2018
Un don de 5000 $ pour offrir le lait dans les écoles
Par: L'Oeil Régional
Toby Gauld et sa fille Gaëlle Lapointe-Gauld, en compagnie du député Simon Jolin-Barrette. Photo: François Larivière

Toby Gauld et sa fille Gaëlle Lapointe-Gauld, en compagnie du député Simon Jolin-Barrette. Photo: François Larivière

Le député de Borduas, Simon Jolin-Barrette, s’était engagé en novembre dernier à trouver une façon d’assurer la pérennité du volet lait/école du programme Ventre plein, j’apprends bien. Grâce à un don de 5000 $ de la part Toby Gauld, président d’Optima Aero, c’est maintenant chose faite.

Grâce à une aide financière octroyée par le député Simon Jolin-Barrette, le Centre d’action bénévole de la Vallée-du-Richelieu avait pu bonifier le volet lait/école du programme Ventre plein, j’apprends bien pour l’année scolaire 2017-2018. En plus de permettre à l’école primaire de Saint-Denis-sur-Richelieu de prendre part au programme, l’aide financière avait également donné la chance à de nouveaux groupes d’élèves de différentes écoles de la région d’y avoir accès. Le nombre de jeunes touchés par cette démarche était ainsi passé de 400 à 800. Le don de M. Gauld permettra à l’initiative de perdurer.
Lorsque M. Gauld a mentionné au député qu’il cherchait une façon d’offrir son soutien aux élèves de la région, l’appariement s’est fait de lui-même. «L’offre de monsieur Gauld tombait à point. C’était évident pour moi que ce programme pouvait profiter de sa participation», ajoute Simon Jolin-Barrette. «Les années passées à l’école sont cruciales pour les enfants et c’est important pour moi de faire ma part pour leur assurer les meilleures chances de succès», a souligné Toby Gauld, qui a déjà soutenu financièrement les volets sportifs dans les écoles secondaires de la région.
Rappelons que le programme Ventre plein, j’apprends bien a pour but de favoriser l’apprentissage scolaire en s’assurant que les tout-petits qui vont à l’école aient accès à des collations nutritives. C’est la Caisse Desjardins Belœil-Mont-Saint-Hilaire qui fournit depuis plusieurs années le financement pour l’autre portion des élèves.

image