14 avril 2020
Stéphane Parent installait les quais
Un copropriétaire de la Marina du Richelieu meurt noyé
Par: Denis Bélanger
La noyade est survenue vers midi la semaine dernière.
Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

La noyade est survenue vers midi la semaine dernière. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Le décès de Stéphane Parent, copropriétaire de la Marina du Richelieu 2.0 de Belœil, a laissé sous le choc plusieurs personnes de la communauté. M. Parent s’est noyé sans que personne ne puisse l’aider alors qu’il effectuait des travaux en plongée pour installer les quais, le 6 avril dernier.

Publicité
Activer le son

M. Parent était copropriétaire depuis 2016. Il avait travaillé auparavant chez Desjardins. Il laisse dans le deuil sa conjointe Julie Rhéaume, ainsi que leurs deux enfants Samuel et Cassandra. « C’est une période très difficile pour la marina puisque nous avons perdu un des piliers de l’entreprise. […] C’est un moment difficile, mais sachez que Stéphane vous appréciait tous et que cette marina était son rêve », pouvait-on lire sur la page Facebook de la Marina.

Stéphane Parent. Photo Facebook

Actionnaire de l’entreprise propriétaire du bâtiment de la Marina, José Lobato est aussi grandement attristé de la nouvelle. « Stéphane était un chic type et un passionné. Il a su se relever de certaines épreuves et cette année devait être pour lui l’une des plus profitables. Il travaillait très fort pour ça. J’offre tout mon soutien à sa conjointe et ses enfants », a dit M. Lobato, qui est notamment partenaire d’affaires de Mme Rhéaume.

Enquête en cours

Le malheureux événement est survenu vers midi selon la Régie de police Richelieu–Saint-Laurent. Comme que la noyade est survenue sur un lieu de travail, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) effectuera une enquête, processus qui dure environ six mois. Les conclusions seront également dévoilées publiquement.

Les représentants de la CNESST ont été sur les lieux du décès peu de temps et émis une recommandation à l’entreprise de mettre en place des mesures de sécurité. Ni la CNESST ni la Régie de police Richelieu–Saint-Laurent n’ont donné d’autres détails sur les événements.

image