30 novembre 2020
Beloeil
Un comité refuse la construction d’un immeuble à six logements
Par: Sarah-Eve Charland

Le comité de préservation du patrimoine bâti a accepté la démolition des bâtiments. Photo Sarah-Eve Charland | L’Œil Régional ©

Le comité de préservation du patrimoine bâti de la Ville de Belœil a accepté la démolition de deux maisons sur la rue Saint-Mathieu à condition que les prochaines constructions ne dépassent pas quatre logements.

Publicité
Activer le son

Le propriétaire des maisons, une compagnie à numéro, avait tout d’abord présenté un projet de construction d’un bâtiment de deux logements avec trois cases de stationnement et d’un bâtiment de six logements avec 10 cases de stationnement. Le propriétaire souhaite démolir ces bâtiments pour y construire un projet de remplacement. Les deux bâtiments ont été construits en 1945 et 1953 et ne présentent aucun intérêt patrimonial, selon le comité de préservation du patrimoine bâti. Le demandeur indique que l’un des deux bâtiments n’est pas en bon état.

Le comité a accepté le projet du bâtiment à deux logements, mais a rejeté le projet de six logements. Ce dernier devra être réduit à quatre logements afin d’obtenir l’approbation du comité. Les membres du comité ont justifié leur décision en affirmant que cela permettra d’augmenter la superficie des espaces verts afin d’offrir un milieu de vie agréable aux occupants, de réduire les aires pavées, d’éviter les dérogations mineures non essentielles et de réduire les impacts de cette nouvelle densité sur les propriétés adjacentes.

Le propriétaire avait soutenu que le projet de remplacement s’intégrerait bien dans la volumétrie des bâtiments avoisinants. Le Carré Saint-Jean-Baptiste, sur trois étages, sera construit en face de ce projet. Le demandeur avait ajouté que le volume de son projet était nettement inférieur à ce qui va se construire de l’autre côté de la rue.

Le stationnement extérieur ne sera pas visible de la rue. Une bande tampon de végétation est prévue autour du stationnement. Les deux bâtiments seront construits sur des lots distincts. La firme CBA Architecture a obtenu le mandat d’élaborer les plans.

image