10 mars 2017
Un combat excitant à prévoir
Par: Denis Bélanger
David Lemieux.

David Lemieux.

Nous aurons encore droit samedi à un autre combat de boxe intéressant qui opposera David Lemieux (36-3-,32 K.-O) à un autre bon cogneur, Curtis Stevens (29-5, 21 K.-O.). Il est maintenant temps d’y aller de ma prédiction.

J’étais bien heureux quand on a appris que le combat se matérialiserait. Ça faisait longtemps que je souhaitais voir Lemieux affronter Stevens. C’est un combat qui promet d’être très divertissant. C’est un combat très important, car le gagnant pourrait avoir comme récompense un duel contre Saul Canelo Alvarez.

Il ne faut pas se leurrer et dire que le combat est gagné d’avance pour David Lemieux. Après avoir offert ses meilleures performances en carrière contre Gabriel Rosado (décembre 2014) et Hassan N’Dam N’Jikam (juin 2015), David Lemieux m’a laissé sur son mon appétit depuis.
Depuis sa victoire sur N’Dam, il a perdu contre l’un des meilleurs boxeurs au monde en Gennady Golovkin et eu un combat annulé en raison d’un excédent de poids. Lemieux a retrouvé par la suite en mai 2016 le chemin de la victoire en l’emportant par K.-O. contre Glen Tapia. Mais ce dernier n’avait pas boxé en plus d’un an et montait de catégorie de poids. Le combat suivant, Lemieux a dû trimer dur contre Cristian Fabian Rios qui est resté debout jusqu’au son de la dernière cloche.

Mais je crois en l’entraîneur de Lemieux, Marc Ramsay. Ce dernier m’a bien impressionné dans la préparation d’Eleider Alvarez en vue de son combat contre Lucian Bute. Je pense que David Lemieux l’emportera avant la limite. Il doit simplement respecter le plan de match.

Aide-toi et le ciel t’aidera
J’ai toujours trouvé que beaucoup d’observateurs ne faisaient pas tout le temps la part des choses dans le cas d’Adonis Stevenson. Mais le type ne s’aide pas. J’ai trouvé cela ordinaire qu’Adonis n’ait pas été présent lors du gala mettant en vedette le choc entre Eleider Alvarez et Lucian Bute.

Les deux se battaient pour avoir le droit d’affronter le champion du monde WBC des mi-lourds. Adonis aurait dû être là pour aider notamment à mousser le combat à venir. En plus, il fait partie de la même écurie que Bute et Alvarez. Disons que si ce combat se concrétise, ils seront nombreux à se ranger derrière le boxeur colombien. Et je le répète, Eleider peut tenir son bout dans un ring contre Adonis. Ce dernier a eu des blessures à la main à plusieurs reprises ces dernières années. On a rapporté des blessures contre Donovan George, Andrzej Fonfara et Sakio Bika et chaque fois, le combat s’est rendu à 12 rounds. Si Adonis se blesse la main contre Eleider, ce dernier aurait une chance de l’emporter aux points, car il a une bonne technique.

Si j’étais Yvon Michel, j’embaucherais Jean Pascal comme responsable de la promotion du choc Alvarez-Stevenson, plus de 10 000 billets seraient vendus, ça c’est certain.

image