1 novembre 2017
Retard de paiement de taxes
Un candidat à la mairie s’explique
Par: Denis Bélanger

Luc-André Matte, candidat à la mairie pour Vision Citoyenne.

Le candidat à la mairie de Mont-Saint-Hilaire pour Vision Citoyenne, Luc-André Matte, était en sérieux retard pour le paiement de ses taxes pour sa résidence et son commerce. Il affirme que c’est L’Œil Régional qui l’a informé de la situation. Devant les faits, il a rapidement payé le montant sur sa maison jeudi dernier et il prévoit régler la situation dans les prochaines semaines concernant son commerce, une station-service Shell.

Devant le paiement des taxes municipales pour les années 2016 et 2017 ainsi que les intérêts, ce qui représente peu plus de 44 000 $, M. Matte affirme qu’il attendait notamment de recevoir la nouvelle évaluation de son commerce qui a commencé ses activités sur Sir-Wilfrid-Laurier à l’été 2016. «Mon bâtiment était neuf. Ça été rasé et complètement reconstruit, renchérit celui qui opère depuis des années deux autres commerces à l’extérieur de la municipalité. J’attendais après l’évaluation, car ça faisait partie de mon montage financier.»

 

M. Matte soutient que le retard de paiement de taxes s’explique aussi par le décès de sa notaire. «Quand j’ai acheté le commerce, j’ai demandé à la notaire de payer les taxes. Elle les a payées. Malheureusement, elle est décédée. J’attends les nouvelles du [nouveau notaire] qui va reprendre le dossier en main. Je vais être capable de faire sortir les documents pour savoir ce qui a été payé et pas payé. Les taxes scolaires ont été payées et les taxes municipales en partie.»

 

De son côté, la Ville de Mont-Saint-Hilaire a indiqué qu’un avis avait été envoyé à M. Matte en août dernier pour l’informer d’un retard de paiement de taxes pour son commerce.

 

Luc-André Matte ignore toutefois ce qui a pu se passer avec le paiement des taxes résidentielles. «Je suis allé porter cinq chèques en début d’année et ils en ont juste un.»

 

«Du coulage»

Le camp de Vision Citoyenne est offusqué de la tournure des événements. Bien que les informations relatives au compte de taxes des citoyens soient accessibles au public, deux sources anonymes se sont assurées d’informer le journal de la situation.

L’Hilairemontais Jacques Charbonneau, qui donne bénévolement un coup de main à Vision Citoyenne pour la campagne, dénonce cette façon de faire de la politique. «Ça me fait penser à la politique du temps de mon parrain où il organisait les élections pour Paul Sauvé (de l’Union Nationale qui avait des pratiques électorales douteuses). Si nous voulons attirer des gens en politique, des jeunes pour remplacer les vieux, il faut qu’on ait une politique saine, transparente et arrêter de brasser des choses. Il faut regarder en avant au lien d’en arrière. Notre expérience, ce n’est pas notre futur.»

image