10 mai 2019
Un bénévole impliqué dans plusieurs organismes sportifs récompensé
Par: Denis Bélanger

Adrien Moquin entouré de Stéphane Daigneault, Frédéric Brisson et de la mairesse de Belœil, Diane Lavoie. Photo gracieuseté 

Le Belœilois Adrien Moquin a reçu dernièrement la médaille du lieutenant-gouverneur en raison de sa grande implication bénévole au sein de plusieurs organismes de la région. Sa candidature avait été soumise par des représentants du Tournoi bantam de Belœil.

Originaire du Manitoba, M. Moquin a débuté son implication sociale dès son arrivé dans la région à titre d’entraîneur pour l’Association de soccer de Belœil au début des années 1990. Cet ancien agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a poursuivi son implication en tant que président de la Corporation des loisirs de Belœil de 2005 à 2007. Il a pu ainsi être partie prenante du comité de restructuration de la corporation pour la mise en place du nouveau service des Loisirs, culture et vie communautaire de la Ville de Belœil, que l’on connaît aujourd’hui.

En 1996, Adrien Moquin s’est joint à l’organisation du Tournoi provincial Bantam de Belœil, ayant débuté comme responsable de la publicité et du financement de cet événement. En 2008 et 2009, il devient donc le 8e président du tournoi en soulignant son mandat par l’organisation de la 25e édition. L’implication de M. Moquin est reconnue par ses pairs comme en témoigne son titre de bénévole honoraire en 2015, le premier de l’histoire du Tournoi. Il demeure encore en 2019 un bénévole très actif dans le financement du tournoi. « Adrien est une personne importante pour le tournoi bantam de Belœil. Sans sa contribution importante, le tournoi ne serait pas le même », a souligné de son côté Frédéric Brisson, qui a occupé ses dernières années le poste de coordonnateur jusqu’à l’an dernier.

Outre sa collaboration au tournoi, l’organisme Les Chevaliers de Colomb Conseil 2905 peut aussi compter sur le dévouement d’Adrien Moquin pendant la traditionnelle guignolée. « Les relations communautaires avec les divers organismes ainsi qu’avec les gens d’affaires de la ville lui permettent de remplir les tâches pour lesquelles il excelle soient de créer une relation de confiance avec la communauté afin d’assurer aux familles dans le besoin un joyeux temps des fêtes », pouvait-on également lire dans le document de mise en candidature signé par un autre ancien président du tournoi Stéphane Daigneault.

image