2 mai 2018
Chants de Vielles
Un 14e laboratoire trad à Saint-Antoine
Par: Olivier Dénommée

Kongero
Photo: Sara Björkegren

Kongero Photo: Sara Björkegren

Super Parquet. Photo:DR

Super Parquet. Photo:DR

Pour une 14e édition, le festival Chants de Vielles de Saint-Antoine-sur-Richelieu continue de surprendre avec le meilleur de la musique trad nord-américaine et européenne. Au total, une cinquantaine d’artistes feront partie des festivités du 29 juin au 1er juillet.

Le président du festival, Nicolas Boulerice, promet beaucoup de belles choses pour cette 14e édition. «En ouverture du festival, on accueillera le quatuor féminin a capella Kongero, de Suède. La musique trad scandinave est restée très près du baroque, alors ça promet d’être un spectacle très particulier!» Parmi les autres belles prises internationales du festival, Nicolas Boulerice mentionne la «grosse vedette du bluegrass» Bruce Molsky et son groupe Molsky’s Mountain Drifters ainsi que les Français de Super Parquet, un hybride entre du trad et de la musique électronique dansante. «C’est une des affaires les plus puissantes que j’ai entendues dans les dernières années», prévient le président du festival au sujet de ce dernier groupe.
À cela s’ajoutent quelques coups de cœur québécois, comme Les Poules à Colin et la Fanfare Monfarleau, qui offrira deux spectacles distincts cette année.

SOLO à huit
Grosse nouveauté cette année, Chants de Vielles présente un spectacle-lancement d’album le samedi en formule 5 à 7. Il s’agit du premier album du collectif SOLO, un supergroupe combinant les forces de Le Vent du Nord et de De Temps Antan, formant un octuor trad redoutable sur scène. «Ce sera un show léger où il y aura beaucoup de sourires», prévient Nicolas Boulerice, lui-même membre de Le Vent du Nord.
Autre nouveauté intéressante: pour la première fois, l’accès au parc est gratuit pour les visiteurs qui souhaitent profiter de l’ambiance et des exposants présents sans nécessairement assister à des spectacles. Avec sa programmation et ses nouveautés, le comité organisateur du festival compte accueillir plus de 5000 visiteurs pour sa 14e édition et espère voir beaucoup de festivaliers profiter de l’espace réservé aux campeurs. «L’an passé, il y avait quelque chose comme 70 Westfalia sur le site en plus de nombreuses tentes. C’était beau à voir», se souvient le président des Chants de Vielles.
Pour plus de détails sur la programmation de la prochaine édition, rendez-vous sur le site chantsdevielles.com.

image