12 juin 2019
Yvon-L’Heureux et Bernard-Pilon
Trois options proposées pour réaménager l’intersection
Par: Sarah-Eve Charland

La MTQ a proposé l’alignement du boulevard Yvon-L’Heureux Nord sans modification des voies existantes sur Bernard-Pilon, l’alignement du boulevard Yvon-L’Heureux Nord avec ajout d’une voie de circulation sur Bernard-Pilon en provenance de l’autoroute 20 ou la construction d’un carrefour giratoire. Photothèque | L’Œil Régional ©

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a présenté trois options aux villes de McMasterville et Belœil pour réaménager l’intersection des boulevards Yvon-L’Heureux et Bernard-Pilon afin de réduire la congestion routière. Selon Belœil, le MTQ n’entend toutefois pas financer d’éventuels travaux.

Des discussions ont été engagées entre les villes et le gouvernement au cours de l’hiver 2019. Le MTQ a proposé ces options après avoir réalisé une étude de circulation. Ce document n’est pas public puisqu’il s’agit d’analyses préliminaires, affirme la conseillère des communications du MTQ, Karine Abdel. Le ministère reconnaît qu’il y a un certain trafic à cet endroit.

« Il s’agit essentiellement d’esquisses et de scénarios qui ne peuvent pas être diffusés puisque des analyses approfondies doivent être réalisées préalablement. […] Afin d’alimenter les discussions, le MTQ a évalué l’impact sur la circulation advenant un possible alignement des deux branches du boulevard Yvon-L’Heureux à l’intersection de la rue Bernard-Pilon », mentionne Mme Abdel.

Cette dernière ajoute que les discussions se poursuivent avec les villes concernées, mais qu’il est trop tôt pour parler de projet et de coût. Selon la Ville de Belœil, le MTQ ne prévoit pas participer financièrement à ce projet.

« On est en cours de discussion avec le MTQ et avec Belœil pour évaluer la faisabilité, mais aussi les implications financières, poursuit le maire de McMasterville, Martin Dulac. […] C’est une route provinciale [Bernard-Pilon]. On espère donc que le MTQ financera une grosse somme. »

Ce dernier ajoute que McMasterville ne s’est jamais prononcée sur une somme à débourser advenant la réalisation du réaménagement. Ce projet est sur la table depuis plusieurs années pour réduire la congestion, mais aussi pour augmenter la sécurité. « C’est un dossier qu’on doit régler. La configuration crée des irritants. Il y a de la congestion routière en provenance de Saint-Mathieu-de-Belœil », ajoute M. Dulac.

La porte-parole de la Ville de Belœil, Caroline Nguyen Minh, mentionne que la Ville étudie la faisabilité de ces options et les coûts associés. Belœil a d’ailleurs mis l’alignement de ces boulevards dans ses priorités 2019. Les villes n’ont pas d’échéancier pour répondre aux propositions du MTQ.

image