18 mars 2016
Travail de fin d’année : un beach party pour soutenir la Fondation des Canadiens
Par: Denis Bélanger
Arielle Gatien (droite) en compagnie des membres de son équipe.

Arielle Gatien (droite) en compagnie des membres de son équipe.

Arielle Gatien, de Saint-Mathieu-de-Beloeil, travaille sur un projet de fin d’études collégiales hors de l’ordinaire. Dans le cadre du programme «Sports Marketing and Management», offert au Collège Champlain, Campus de Saint-Lambert, la jeune femme et trois collègues de classe doivent organiser un événement-bénéfice au profit de la Fondation des Canadiens pour l’enfance.

«Nous travaillons sur ce projet depuis novembre. Je n’ai pas l’impression que c’est un fardeau. C’est stimulant comme projet et ce n’est pas comme écrire un essai ou faire une présentation orale», dit la jeune femme.  

L’équipe d’Arielle organisera un Beach Party à l’Oasis Surf au Quartier Dix30 de Brossard, le 1er avril  à compter de 21h. Arielle et ses coéquipiers voulaient innover dans leur projet et ainsi se détacher des traditionnels tournois de hockey. «Au Beach Party, les gens pourront bénéficier de réduction pour essayer des vagues au Complexe», ajoute-t-elle.

L’organisation de l’événement ne pose pas de problème particulier selon elle. Le défi est plutôt de convaincre les donateurs et les commanditaires. Les quatre étudiants souhaitaient recueillir 3000$. «Au début, nous croyions que ce serait plus facile, étant donné que la Fondation des Canadiens est connue. Mais non, les gens disent: “la fondation a déjà amassé beaucoup d’argent, alors pourquoi je donnerais pour ça?»

Malgré les quelques difficultés reliées à son activité de financement, Arielle Gatien adore son domaine d’études et espère bien trouver sa niche dans l’événementiel. «Dès la première année du programme, on travaille avec la Fondation pour aller chercher des sous. C’est le fun, tu sors du secondaire et en commençant ta technique, tu te retrouves au Centre Bell», renchérit l’élève, qui en avril, complétera sa formation par un stage au sein d’une entreprise d’analyse de données de médias sociaux.

 

image