31 mai 2016
«Tolérance zéro» pour l’alcool le 23 juin
Par: Karine Guillet
Le capitaine Yanic Parent

Le capitaine Yanic Parent

FÊTE. Les policiers de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent seront bien visibles dans les rues du Vieux-Belœil, le 23 juin. S’ils sont prêts à intervenir, le capitaine Yanic Parent assure toutefois que les agents de la paix opteront d’abord pour une approche passive.

À l’instar de l’année dernière, la journée du 23 juin sera consacrée uniquement au feu d’artifice dans le Vieux-Belœil.

«La réglementation municipale va être en vigueur et il faut être très clair, tout ce qui est consommation d’alcool sur place, ça va être tolérance zéro. C’est une fête qui se veut familiale, amicale. C’est certain que nous allons demander à nos policiers d’intervenir dans ce sens-là», explique le capitaine Parent.

La réglementation municipale ne permet pas la consommation d’alcool sur la voie publique. Les feux d’artifice sans permis de la Ville sont également prohibés et la police appliquera également la loi en vigueur à cet effet. Il demande aux citoyens de ne pas utiliser de contenants cassants qui pourraient devenir un danger pour autrui.

Pas de contrôle de foule

Rappelons que les festivités entourant le feu d’artifice de la Saint-Jean-Baptiste du Vieux-Belœil avaient dégénéré l’an dernier alors qu’entre 4000 à 5000 jeunes s’étaient attroupés devant l’église Saint-Matthieu. L’événement avait nécessité la présence de l’équipe antiémeute de la Sûreté du Québec, puisqu’environ 500 personnes avaient refusé de quitter les lieux malgré les ordres de la police.

Le capitaine Parent soutient que les policiers laisseront les gens fêter, même s’ils exerceront un grand contrôle. Il pense que la présence policière aura un effet dissuasif.

La Régie s’est dotée cette année de sa propre équipe de contrôle de foule, afin de se conformer aux exigences du ministère pour les corps policiers de niveau 2. Le capitaine Parent souligne toutefois que le recours à cette équipe est une solution de dernier recours. L’équipe ne sera pas en place durant les festivités de la Saint-Jean-Baptiste, mais sera prête à intervenir au besoin.

Fête familiale

La mairesse de Belœil, Diane Lavoie, soutient que la Fête nationale de Belœil se veut d’abord rassembleuse et près des valeurs familiales de Beloeil. La Ville invite d’ailleurs la population dans le parc du Petit-Rapide, sur la rue Champlain, de 11h à 16h.

Sur place, du soccer bulle, un mur d’escalade, du maquillage, des structures gonflables, un spectacle de Caillou et la présence de mascottes jeunesses comme les Minions et les membres de la Pat’Patrouille seront au rendez-vous. Le comité organisateur offre également la possibilité aux familles de créer elles-mêmes leur capteur de rêve. Une chasse au trésor mettant en valeur les trésors de la culture québécoise est également prévue.

En cas de pluie, la fête se déroulera à l’école secondaire Polybel. 

image