5 décembre 2018
Lettre de Telus au journal
TELUS rectifie les faits et réitère sa volonté d’offrir un service sans fil qui respecte ses promesses d’excellence à Otterburn Park
Par: L'Oeil Régional

NOTE DE LA RÉDACTION
Le journal a reçu une lettre de Telus concernant son projet de tour de communication. Pour le bénéfice de nos lecteurs, nous avons accepté de la publier intégralement, à condition que l’entreprise accepte de répondre aux questions du journal (voir autre texte). Le signataire de la lettre, Raymond Saoumah, par le courriel du responsable des communications, nous a répondu être incapable de se rendre disponible pour une entrevue. Nous avons donc parlé avec Jacinthe Beaulieu, responsable des relations avec les médias.

Voici la lettre

TELUS souhaite rectifier les énoncés erronés quant à son projet de bonifier le service sans fil avec un nouveau site dans la communauté d’Otterburn Park et maintient la suspension du projet, bien que sa visée demeure d’offrir un service sans fil fiable, rapide et sécuritaire.
Notre objectif premier n’est pas d’installer un site à Otterburn Park, mais bien d’offrir un service sans fil qui respecte nos critères d’excellence, et nous le faisons pour les citoyens. Nous souhaitons que la communauté puisse profiter d’une connexion sans fil qui soit sans interruption, sans appel coupé et sans dégradation du signal. Ceci est d’autant plus crucial puisque près de 70 pour cent des appels au 911 sont effectués avec un téléphone sans fil.
La croissance de la consommation de données de tous les usagers est exponentielle. On observe une augmentation d’au moins 50 pour cent par année sur notre réseau. Ceci met une pression significative sur notre réseau, mais plus important encore, sur le service sans fil de la communauté. Nous pensons aux familles, aux services d’urgence, et aussi aux commerces qui doivent pouvoir compter sur un réseau performant et fiable pour leurs activités personnelles et professionnelles. En ce moment, si la communauté d’Otterburn Park bénéficie d’un service sans fil, c’est parce qu’elle profite des infrastructures des municipalités avoisinantes, mais ces sites sont grandement sollicités et ne pourront pas continuellement répondre à la demande.
Il est important de corriger certains faits erronés. D’abord, le choix d’installer nos nouveaux équipements sans fil à côté des Bosquets Albert Hudon n’est pas une exigence de notre part et, en fait, nous avions même initialement ciblé plusieurs autres options d’emplacements. En 2013, c’est la municipalité qui adopte à l’unanimité une résolution qui recommande l’installation du site sans fil à l’extrémité des Bosquets sur une propriété voisine de la rue Mountainview, mais l’annule quelques mois plus tard. Nous avons alors collaboré avec un expert engagé par la municipalité pour étudier plusieurs autres options, dont celle d’installer nos infrastructures sur le terrain du garage municipal. Après quelques mois de discussions, la Ville a de nouveau fait volteface et a refusé de signer une entente. À notre grande surprise et après avoir refusé d’autres alternatives possibles, la municipalité nous a alors proposé d’aménager notre site en plein cœur de la zone protégée des Bosquets Albert Hudon, alors que le site présentement visé est celui situé sur la propriété voisine aux Bosquets.
Pendant plus de cinq ans, TELUS a de bonne foi travaillé en esprit de collaboration avec la municipalité. Nous avons rencontré les citoyens dans le cadre d’un événement ouvert au public et avons accepté de modifier nos plans initiaux, notamment pour proposer une infrastructure qui s’harmonise avec le milieu. Cependant, depuis 2014, nous n’avons jamais pu obtenir l’aval de la municipalité pour de nouvelles alternatives qui auraient ensuite pu être proposées aux citoyens.
Nous sommes d’autant plus surpris par la campagne négative initiée par la Ville puisque que nous avons accepté de suspendre notre projet à la suite de sa demande, et qu’un processus judiciaire est présentement en cours. En effet, la municipalité a demandé une révision judiciaire de la décision d’ISDE (Innovation, Sciences et Développement économique du Canada), qui après avoir examiné tous les faits, a conclu que nous avions démontré la nécessité d’ériger ce site de télécommunications.
Nous sommes sensibles aux commentaires des citoyens et nous réitérons avoir toujours coopéré de bonne foi avec Otterburn Park. À la municipalité maintenant de nous témoigner de sa volonté réelle à collaborer et à trouver des solutions constructives.

Raymond Saoumah
Vice-président, Réseaux et services mobiles de TELUS.

image